/news/currentevents
Navigation

Jennifer Lawrence ne sera pas expulsée

Jennifer Lawrence est connue pour ses rôles dans Hunger Games et X-Men
Photo WENN.com Jennifer Lawrence est connue pour ses rôles dans Hunger Games et X-Men

Coup d'oeil sur cet article

L’actrice Jennifer Lawrence pourra rester dans son chic condo de Montréal. Des copropriétaires n’ont pas réussi à la faire expulser du logement de luxe qu’elle occupe.

Ceux qui ont loué leur logement du centre-ville à «une célèbre actrice d’Hollywood» étaient poursuivis par le Syndicat des copropriétaires de l’immeuble «haut de gamme» parce qu’ils n’auraient pas respecté le règlement de location, révèle un jugement de la Cour supérieure rendu vendredi dernier.

Les copropriétaires ont noté que l’actrice oscarisée n’était pas seule à aller et venir dans l’immeuble puisqu’un chauffeur privé, un secrétaire et un garde du corps faisaient partie des employés à son compte.

Toutefois, «[le syndicat] n’est pas justifié de se plaindre que l’occupante a des personnes à son service. [...] Il n’explique pas pourquoi ceux-ci causent plus de problèmes que les gens au service d’autres copropriétaires», a tranché le juge.

Elle n’est d’ailleurs pas l’unique résidente du luxueux édifice à avoir recours à des «gens de service» puisque le règlement permet l’entrée aux employés «à condition de ne pas troubler la tranquillité», précise le document de cour.

En juin dernier, le condo en question était en vente pour plus de 2 millions $ et était loué pour la rondelette somme de 30 000 $ par mois, selon le site Droit inc.

Le luxueux immeuble est situé rue Sherbrooke Ouest.
Photo Dominique Scali
Le luxueux immeuble est situé rue Sherbrooke Ouest.

Charmante

Une copropriétaire qui a préféré garder l’anonymat a souligné que l’actrice était «charmante» et que jamais les autres rési­dents n’ont eu à se plaindre d’elle.

C’est plutôt aux propriétaires que le syndicat en veut, eux qui ont loué leur loge­ment à la firme de production Day 6 pour trois mois alors que le règlement de l’immeuble interdit la location pour moins d’un an.

Sommés d’expulser leur locataire vedette, les propriétaires ont fait signer un nouveau bail d’une durée d’un an afin de se conformer au règlement.

Considérant que ce nouveau bail est fictif, le syndicat a finalement traîné les propriétaires et Day 6 devant les tribunaux pour que le bail soit résilié et la locataire évincée. En vain.

Tournage en cours

Le juge a plutôt cru à la bonne foi des propriétaires et a refusé d’accorder au syndicat l’injonction qui aurait permis d’expulser l’actrice.

Jennifer Lawrence est arrivée à Montréal en juin pour le tournage d’un film dont le titre provisoire est justement Day 6.

Il n’a pas été possible de savoir si Mme Lawrence habite toujours dans l’immeuble en question, mais les productions Day 6 indiquent que le tournage du film était toujours en cours à Montréal lundi.

Ni le Syndicat des copropriétaires ni les productions Day 6 n’ont voulu commenter le jugement.