/entertainment
Navigation

Winston McQuade visé par des plaintes chez un commanditaire en raison de... son âge

Winston McQuade
Photo d'Archives Winston McQuade

Coup d'oeil sur cet article

Winston McQuade, ambassadeur de Greiche & Scaff, aurait récemment fait l’objet d’une trentaine de plaintes concernant son âge, selon la bannière de l’optique. Choqué, l’artiste et animateur, qui célèbre demain son 73e anniversaire, n’a pas l’intention de passer cette affaire sous silence.

Winston McQuade, qui agit à titre d’ambassadeur de l’entreprise depuis 2014, dit avoir été estomaqué lorsque son responsable du marketing et de la mise en marché, Pierre Skaff, lui a fait part de la situation, il y a deux semaines.

«Quand il m’a dit ça, je ne l’ai pas pris, a-t-il raconté. Toute ma vie, j’ai défendu une ouverture. J’ai défendu une démocratisation de la culture, du sport et de toutes sortes d’affaires [...] Ça m’a ébranlé.»

Même s’il a obtenu le soutien de l’entreprise qu’il représente, l’animateur dit avoir été bouleversé de vivre, pour la première fois de sa carrière, une forme de discrimination dont il connaissait pourtant l’existence.

«Je me suis retrouvé aux prises avec les mêmes problèmes que les acteurs, les comédiens et les comédiennes, les gens que l’on met au placard avant de fermer la porte, a-t-il expliqué. Je trouve ça inacceptable­­.»

Dénoncer

À l’instar de sa fille Pénélope McQuade, qui a fait le choix de dénoncer­­ publiquement le harcè­lement dont elle est victime sur les réseaux sociaux, l’animateur a aussi pris la décision de se lancer dans un combat contre l’intimidation.

«Ce qui arrive, c’est qu’on devient­­ invisible par rapport à la société dans son ensemble, a-t-il souligné. C’est comme si nous n’intéressions plus les producteurs et les donneurs d’ouvrage. Je considère ça comme étant de l’intimidation ou du harcèlement. Je n’ai pas envie de devenir invisible pour une seconde. J’ai toujours des projets que je suis en train de réaliser.»

Facebook

Pour parvenir à ses fins, celui qui a préféré ne pas dévoiler le contenu des plaintes reçues, qu’il qualifie de «mesquines et méchantes», a créé une page Facebook (facebook.com/Winstonmcquade-intergénérations-1712863778978822) dédiée à sa cause.

«Ce que je souhaite, avec cette page, c’est sensibiliser les gens au regard ou au non-regard que l’on porte sur les personnes de ma génération, a-t-il affirmé. Nous vivons dans une société vieillissante, alors réveillons-nous.»

Mise en ligne il y a quelques jours, on y retrouve, entre autres, une vidéo de deux minutes (produite avec la collaboration de Greiche & Scaff) dans laquelle l’animateur et sa petite-fille Tess, 22 ans, parlent de l’importance d’être unis et solidaires, entre générations.