/sports/rio2016
Navigation

Une coqueluche au franc-parler

Fu Yuanhui
Photo AFP Fu Yuanhui

Coup d'oeil sur cet article

PÉKIN | La nageuse chinoise Fu Yuanhui, déjà une icône en Chine pour son enthousiasme débordant, est à nouveau saluée par les internautes pour son franc-parler, après avoir évoqué ses règles à la télévision lors des Jeux olympiques de Rio.

À l’issue de la finale du 4 x 100 m 4 nages dames, que le relais chinois a terminé quatrième samedi, la jeune sportive âgée de 20 ans est apparue fatiguée.

«Je n’ai pas bien nagé. Je suis indigne de mes coéquipières», a-t-elle déclaré, essoufflée, en direct à la télévision chinoise.

À la journaliste qui lui demandait alors si elle avait mal au ventre, Fu Yuanhui a répondu: «Oui. C’est parce que j’ai mes règles depuis hier.»

Réactions

Une déclaration spontanée qui a suscité une avalanche de messages de soutien.

«Quand j’ai mes règles, je ne peux parfois pas marcher droit ou respirer. Et tu arrives à nager, chapeau!», écrit une utilisatrice du réseau social chinois Weibo.

«J’ai bien entendu, elle a parlé des règles, là? Cette nana a vraiment le courage de parler de tout», s’amuse un autre.

Quelques voix, minoritaires, critiquaient cependant la sportive.

«L’État dépense tant d’argent pour elle, et elle parle de ses menstruations. L’humour, c’est bien. Mais faire l’idiote devant tout le monde, non», estimait un internaute.

Populaire

Depuis quelques jours, Fu Yuanhui est devenue un véritable phénomène en Chine.

Ses manifestations exubérantes de joie, après avoir battu son record personnel en demi-finale du 100 m dos, puis décroché le bronze, lui valent désormais six millions d’abonnés sur Weibo.

Ses mimiques font l’objet d’innombrables détournements humoristiques et elle est appréciée pour son côté nature, peu fréquent chez les sportifs chinois.

Une vidéo la surprend en train de tirer sur son maillot, puis de grimacer lorsque celui-ci vient violemment frapper sa poitrine. «Même si tu as des gros seins, ces maillots t’aplatissent tout!» avait-elle ensuite lancé en riant, lors d’une interview.

 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.