/finance/business
Navigation

Mark Zuckerberg regrette d’avoir dépensé 2 milliards$ US

Mark Zuckerberg
Photo Reuters Mark Zuckerberg

Coup d'oeil sur cet article

Le grand patron de Facebook, Mark Zuckerberg, regrette d’avoir dû dépenser 2 milliards $ US pour amener Facebook dans la réalité virtuelle.

Dans une entrevue rapportée par le site d’information Business Insider, Zuckerberg est revenu sur l’acquisition d’Oculus, une PME spécialisée dans la réalité virtuelle, en 2014, pour 2 milliards $ US.

«Nous avons acheté l’équipe d’Oculus pour beaucoup d’argent. Si nous avions fait un meilleur travail pour créer de l’expertise à l’interne, peut-être n’aurions-nous pas eu à faire cette acquisition», a-t-il confié à Sam Altman, président de Y Combinator, une firme de financement précoce de start-ups.

Zuckerberg fait cependant remarquer qu’à partir du moment où il s’est rendu compte que la réalité virtuelle était une technologie dans laquelle il valait le coup d’investir, acheter l’entreprise dominante dans le secteur, plutôt que développer quelque chose à l’interne, était la seule façon de faire.

«L’équipe d’Oculus est de loin l’équipe la plus talentueuse à travailler sur la réalité virtuelle, donc ça avait du sens de faire cette grosse acquisition», a-t-il dit.

Il est important de noter que Zuckerberg ne voit pas l’acquisition d’Oculus comme une erreur, mais plutôt comme une façon coûteuse de répondre au désir de la compagnie d’aller dans la réalité virtuelle.

«Comme PDG, c’est votre travail de ne pas vous mettre dans la position de devoir faire ces choses folles (les acquisitions coûteuses), a-t-il commenté. Mais c’est inévitable que pendant une période de temps donnée, vous ne serez pas en avance sur tout. Il est donc préférable de faire des gestes importants, de dépenser et d’avoir la volonté pour le faire, plutôt que d’être trop fier, de ne pas les faire et de ne pas admettre que vous pourriez avoir fait quelque chose de mieux dans le passé.»