/24m/job-training
Navigation

Que veut dire avoir une expérience québécoise?

Que veut dire avoir une expérience québécoise?
Photo Fotolia

Coup d'oeil sur cet article

Vous venez de poser vos valises au Québec, où vous souhaitez vous établir. Vous avez des compétences et de l’expérience dans votre domaine de travail. C’est bien, sauf que cette expérience a été réalisée dans votre pays d’origine et non au Québec, et elle ne sera pas toujours reconnue.

Le marché du travail et les méthodes de travail ne sont pas forcément les mêmes au Québec et dans votre pays d’origine. Les employeurs vous poseront souvent la question « Avez-vous une expérience québécoise? ». Vous devrez peut-être occuper un emploi qui ne correspond pas à votre domaine professionnel pour avoir le fameux sésame « expérience québécoise ».

À première vue, cette question peut être déroutante quand on est un immigrant et qu’on vient d’arriver dans le pays. Par là, les employeurs veulent s’assurer que vous connaissez la culture et la langue québécoises, et que vous serez capable de vous intégrer et d’être productif.

Il existe des programmes d’aide pour les immigrants afin d’obtenir cette fameuse expérience québécoise.

Programme d’aide à l’intégration des immigrants (PRIIME) : ce programme s’adresse aux résidents permanents depuis moins de 5 ans qui n’ont pas d’expérience au Canada. Une subvention d’une durée de 30 semaines sera versée à l’employeur. L’emploi doit être durable et de minimum 30 h par semaine.

Projet intégration en emploi de personnes formées à l’étranger référées par un ordre professionnel (IPOP) : ce programme s’adresse aux immigrants qui souhaitent exercer une profession régie par un ordre professionnel.

Programme de l’expérience québécoise (PEQ) : ce programme s’adresse aux travailleurs temporaires spécialisés et aux étudiants étrangers qui étudient au Québec pour les inciter à rester dans la province d’une manière permanente. Pour être admissible, l’étudiant doit obtenir un diplôme qui peut aller du DEP au doctorat et avoir étudié en français. Selon le site web du Canadian Citizenship & Immigration Resource Center (CCIRC), « le travailleur doit avoir occupé un emploi à temps plein au Québec de niveau technique, professionnel ou de gestion durant 12 mois au cours des 24 mois précédant le dépôt de la demande ».

Pour plus de renseignements sur les différents programmes, rendez-vous sur emploiquebec.gouv.qc.ca pour PRIIME et IPOP, et sur immigration-quebec.gouv.qc.ca pour le programme PEQ.