/sports/rio2016
Navigation

Pour protester, un entraîneur de lutte mongol se met à nu

Coup d'oeil sur cet article

Tout semblait indiquer que Ganzorigiin Mandakhnaran de la Mongolie avait gagné son match pour la médaille de bronze en lutte libre chez les 65 kg et moins contre son adversaire ouzbek. Les célébrations pour lui et ses entraineurs ont été de courte durée lorsqu’une décision des arbitres a fait pencher le pointage en faveur de Ikhtiyor Navruzov.

Tout semblait indiquer que Ganzorigiin Mandakhnaran, de la Mongolie, avait gagné son match pour la médaille de bronze en lutte libre chez les 65 kg et moins contre son adversaire ouzbek. Mais les célébrations ont été de courte durée pour l'athlète et ses entraîneurs puisque les arbitres ont plutôt décidé d'accorder la victoire à Ikhtiyor Navruzov.

Stupéfait par cette amère défaite, l'un des entraîneurs y est allé d’un effeuillage léger, gardant ses pantalons.

Cependant, son collègue ne pouvait pas exprimer sa colère en ne dénudant que sa poitrine. Aussi a-t-il été jusqu'à retirer son pantalon.

La foule s’est mise à scander: «Mongolia! Mongolia!»

Les agents de sécurité ont escorté les entraîneurs sous les cris de la foule.

 

AFP/Twitter
Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.