/finance/business
Navigation

Le bénéfice de la BMO atteint 1,25 milliard $

Coup d'oeil sur cet article

La Banque de Montréal a rapporté mardi un bénéfice en hausse pour le troisième trimestre, en dépit d’une augmentation de la provision pour des pertes pour de mauvais prêts.

La Banque de Montréal a rapporté mardi un bénéfice en hausse pour le troisième trimestre, en dépit d’une augmentation de la provision pour des pertes pour de mauvais prêts.

La première grande banque canadienne à dévoiler ses résultats a rapporté des profits de 1,245 milliard $, en hausse de 4 % par rapport à 1,192 milliard $ à l’exercice précédent. Le bénéfice représente 1,86 $ par action, par rapport à 1,80 $.

Le bénéfice ajusté s’élève à 1,295 milliard $ ou 1,94 $ par action, comparativement à 1,23 milliard $ ou 1,86 $ par action l’année précédente.

Les activités de détail aux États-Unis ont augmenté leurs profits de 24 % ou 55 millions $ alors que celles au Canada ont généré un bénéfice en hausse de 1 % ou 5 millions $.

La BMO a augmenté sa dotation à la provision pour pertes sur créances de 97 millions $ pour la porter à 257 millions $. La hausse découle des difficultés que vit le secteur pétrolier dans l’Ouest canadien.

Les revenus du trimestre clos le 31 juillet ont atteint 5,63 milliards $, comparativement à 4,83 milliards $ pour la période correspondante l'an dernier.