/entertainment/movies
Navigation

Des cinéastes étrangers s’indignent

Coup d'oeil sur cet article

Se sentant «humiliés et outragés» par la façon dont ils ont été traités par le Festival des films du monde (FFM), une vingtaine de cinéastes étrangers ont écrit une lettre ouverte dans laquelle ils demandent des excuses publiques de la part du festival montréalais et de son président, Serge Losique.

Ces cinéastes qui proviennent notamment des États-Unis, de Russie, de Finlande et d’Israël ont fait le voyage à Montréal (souvent à leurs propres frais) pour présenter leurs films, qui avaient été sélectionnés par le FFM. Mais la plupart d’entre eux ont appris en arrivant au Québec que leur film ne serait pas présenté au festival, faute d’écran disponible.

«Nous sommes outrés par ce manque de respect, de transparence et d’organisation», peut-on lire dans la lettre adressée notamment au maire de Montréal Denis Coderre et au ministre de la Culture et des Communications Luc Fortin.

Par ailleurs, le FFM a obtenu un coup de main du Théâtre Outremont lundi. L’établissement de la rue Bernard présentera en effet des films du festival jusqu’à dimanche.