/sports/rio2016
Navigation

Les Canadiens se rapprochent des quarts en goalball à Rio

Coup d'oeil sur cet article

Les joueurs canadiens de goalball se retrouvent à mi-chemin de leur premier objectif aux Jeux paralympiques de Rio grâce à leur victoire de 7-5 contre les Allemands samedi.

«Ça fait du bien pour nous de gagner ce match-là. Si nous gagnons un autre match, nous sommes assurés d’être dans les quarts de finale», a mentionné Bruno Haché en entrevue à Sportcom.

Après avoir été sèchement défaits 11-3 par les Brésiliens, champions du monde en titre, à leur premier duel des préliminaires vendredi, les représentants du pays ont été en mesure de rebondir de belle façon.

Brendan Gaulin, originaire de Montréal, mais qui réside à Vancouver depuis quelques années, a procuré une avance de 2-0 aux siens dès la première minute de jeu.

«Ç’a commencé rapidement pour nous. Sur les deux premiers lancers, nous avons marqué, a expliqué Haché. Contre leur ailier droit, le premier lancer que Brendan a fait, il a marqué. Il a vu qu’il n’était pas bien préparé. Il est retourné contre lui et il a marqué un deuxième but.»

Environ une minute plus tard, les Allemands ont cependant réduit leur retard de moitié.

À la fin de la première mi-temps, les deux équipes ont marqué chacune deux buts de suite. Les Canadiens ont ainsi pris une avance de 4-1, mais leurs rivaux ont répliqué cinq secondes plus tard.

Finalement, dans le dernier 12 minutes de jeu, les porte-couleurs de l’unifolié ont pris des avances de deux buts à trois occasions. Ils ont tout d’abord fait 5-3, puis 6-4 et finalement 7-5.

«Les Allemands se sont ajustés. Ça s’est calmé en défensive, ç’a été plus solide. Ç’a été un match excitant», a indiqué Haché, qui n’a pas été utilisé par l’entraîneuse Nathalie Séguin.

Il y a quelques semaines, dans un tournoi en Lituanie, les Allemands avaient vaincu les Canadiens 15-12. «C’est un très haut pointage pour le goalball. Nous n’avions jamais donné 15 buts, a précisé Haché. Nous avions donc une revanche à prendre contre eux. Je suis bien heureux que ça ait tourné de notre côté.»

Le joueur de Dorval et ses coéquipiers bénéficieront d’une journée de congé dimanche et reviendront sur le terrain lundi dans une rencontre contre les Algériens. Les Suédois seront leurs derniers adversaires au premier tour, mardi.

Les Jeux de Rio réunissent dix formations, qui sont séparées dans deux groupes. Les quatre meilleures de chacun des deux groupes au terme des préliminaires accèderont aux quarts de finale.