/sports/rio2016
Navigation

Michelle Stilwell médaillée d’or

Michelle Stilwell
Photo AFP Michelle Stilwell

Coup d'oeil sur cet article

La Britanno-Colombienne Michelle Stilwell est montée samedi sur la première marche du podium et a battu le record paralympique du 400 m dans la catégorie T52, tandis que le Québécois Brent Lakatos a aisément remporté sa vague des préliminaires du 400 m de la classe T53 aux Jeux de Rio.

En matinée, Stilwell a obtenu un temps de 1 min 05,43 s, effaçant la marque de 1 min 09,52 s établie par la Saskatchewanaise Lisa Frank aux Jeux d’Athènes.

L’athlète de Parksville a devancé la Belge Marieke Vervoort, deuxième, de 2,19 secondes. L'Américaine Kerry Morgan (1 min 08,31 s) a pris le troisième rang.

Dans les préliminaires du 400 m de la catégorie T53, Ilana Dupont, originaire de la Saskatchewan, mais qui réside à Saint-Georges-de-Clarenceville, a fini cinquième de sa vague. Au cumulatif des deux courses, son chrono de 1 min 00,03 s l’a placée 10e.

En soirée, Brent Lakatos a été le plus rapide de la première des trois vagues préliminaires du 400 m T53 grâce à un temps de 50,47 s. Il a devancé son plus proche poursuivant par près d’une seconde.

Vice-champion mondial et paralympique en titre de l’épreuve, l’athlète de Dorval s’est du coup qualifié pour la finale de dimanche matin.

Le Chinois Huzhao Li, médaillé d’or des derniers mondiaux et à Londres, sera également un des huit finalistes, lui qui a fini deuxième en 49,48 s dans la deuxième course.

Jean-Philippe Maranda a aussi participé à cette deuxième vague. Sa quatrième place et son chrono de 52,24 s n’ont pas été suffisants pour avancer à la finale.

«Ce n’est pas une mauvaise course, ce n’est pas une bonne course. C’est un temps que je fais normalement. J’aurais aimé ça faire mieux. Aux Jeux, on veut toujours faire mieux, mais je vais le prendre », a affirmé l’athlète de Sainte-Aurélie.

Maranda a terminé 10e parmi les 18 concurrents, une progression en comparaison à son 17e rang au 100 m vendredi. «Si je compare avec mon 100 m, ça s’est juste amélioré. Il me reste le 800 m, où c’est toujours possible pour moi de faire la finale.»

L’Ontarien Mitchell Chase était également en action samedi soir, en finale du 1500 m de la classe T38. Même s’il a réussi son meilleur chrono en 2016, l’athlète de Pickering a pris le quatrième échelon.