/entertainment/shows
Navigation

Québecor veut ramener Metallica

La formation pourrait revenir au Centre Vidéotron en 2017

La formation métal préférée des Québécois avait inauguré le Centre Vidéotron en septembre 2015.
Photo d'archives Jean-François Desgagnés La formation métal préférée des Québécois avait inauguré le Centre Vidéotron en septembre 2015.

Coup d'oeil sur cet article

Québecor promet de tout faire pour ramener Metallica au Centre Vidéotron à l’occasion de la tournée mondiale du groupe californien prévue en 2017.

Grande vedette du premier spectacle de l’histoire du Centre Vidéotron, le 16 septembre 2015, la formation métal préférée des Québécois a récemment annoncé son désir de reprendre la route dans la foulée de la sortie de son nouvel album, Hardwired...To Self Destruct, le 18 novembre.

À moins d’une immense surprise, Metallica devrait donc revenir à Québec en 2017. Sans rien confirmer, le grand patron de Québecor, Pierre Dion, n’a pas caché son désir d’accueillir de nouveau les rois du métal au Centre Vidéotron.

«Comme Céline Dion, ils sont les bienvenus n’importe quand. C’est une histoire d’amour, alors on va travailler très fort pour les ramener», a-t-il assuré lundi, en marge de la conférence de presse bilan de l’an un de l’amphithéâtre.

Une annonce bientôt?

Le retour de Metallica pourrait se concrétiser plus tôt qu’on pense. Chez Québecor, on nous a dit que des annonces de concerts pour 2017 sont prévues au cours des prochaines semaines. De son côté, le groupe fera connaître son itinéraire de tournée prochainement. Déjà, une série de concerts en Amérique du Sud figure à son agenda du 26 octobre au 5 novembre.

Une annonce Metallica pourrait venir compenser un automne plutôt tranquille. Après avoir attiré plusieurs grands noms de l’industrie musicale et 350 000 spectateurs lors de sa première année d’exploitation, le Centre Vidéotron n’a que trois spectacles rock (Five Finger Death Punch, Disturbed et Simple Plan) et une visite du Cirque du Soleil à son horaire cet automne.

Rien d’alarmant, affirme Pierre Dion, selon qui cette situation est cyclique. «Il y a moins de tournées cet automne», a expliqué M. Dion en se référant à des informations qui lui ont été transmises par AEG et Live Nation.

Tester le marché

Malgré cette accalmie observée sur le circuit des grandes tournées, le Centre Bell de Montréal accueille Kanye West, Drake, Charles Aznavour, Sia et Adele. Pourquoi ces stars ne passent-elles pas par Québec?

Pierre Dion l’explique par la combinaison de deux facteurs, à savoir qu’il y a des concerts «trop niches» (NDLR: des spectacles qui n’attireraient pas à Québec assez de fans pour en justifier la présentation dans un amphithéâtre) et la volonté de certains artistes de faire plus de représentations dans un nombre restreint de villes.

«Des artistes nous ont aussi dit qu’à l’étape où ils sont dans leur carrière, ils vont venir à Montréal pour tester le marché du Québec avant de revenir à Québec lors d’une autre tournée éventuelle.»