/lifestyle/books
Navigation

Ricardo Larrivée lance un premier livre de recettes en France, et s'explique su sujet d'un article controversé dans Elle France

Ricardo Larrivée lance son premier livre en France mercredi, Ricardo, un Québécois dans votre cuisine.
Photo Courtoisie Jean-Claude Amiel Ricardo Larrivée lance son premier livre en France mercredi, Ricardo, un Québécois dans votre cuisine.

Coup d'oeil sur cet article

Ricardo Larrivée s’est expliqué avec le journaliste français qui a écrit un article rempli de clichés sur le Québec dans le magazine Elle France.

Mis en ligne mardi sur le site web de la publication, le texte n’a pas tardé de faire réagir les internautes en décrivant le cuisinier québécois comme un «ambassadeur de la Nouvelle-France», un «personnage dans le Nouveau Monde», de même qu’un «gentleman trappeur».

«La première fois que j’ai lu le texte, j’ai eu la même réaction que tout le monde, a dit Ricardo au Journal. La beauté de l’affaire, c’est que je suis à Paris. Dans un des cocktails où je suis allé, le journaliste [Julien Bouré] était là. Je suis allé lui demander des explications.»

«Le journaliste nous a dit qu’ils ont besoin du Québec pour s’aérer l’esprit, indique-t-il. La nature, la grandeur du territoire, ça leur fait du bien, en France.»

Pendant plusieurs jours, une équipe de Elle France a suivi Ricardo à Montréal pour y faire un long reportage de 20 pages. «Ça fait environ dix ans qu’il n’y a pas eu d’articles de 20 pages aussi positifs sur Montréal à travers la France, dit Ricardo. Est-ce que je vais me fâcher de certains clichés? Nous aussi, on en a sur la France.»

Premier livre en France

Le cuisinier et homme d’affaires québécois a lancé son tout premier livre en France, cette semaine. Intitulé Ricardo, un Québécois dans votre cuisine, le livre publié chez Larousse propose 125 recettes.

«On a lancé le livre à l’ambassade du Canada, dit Ricardo. Larousse m’a dit qu’il voulait un livre avec ma cuisine, mon esprit et l’esprit du Québec. Ils l’ont traduit et adapté pour que ce ne soit pas exotique. Ils veulent que les Français mangent québécois dans notre vision.»

Pour l’instant, Ricardo n’a pas d’autre projet outremer, lui qui sera très occupé cet automne avec ses différentes émissions francophones et anglophones au Canada.