/entertainment/tv
Navigation

L’été des secrets

Après des mois de silence, Guylaine Tremblay parle d’Unité 9

Guylaine Tremblay croit qu’Unité 9 continuera à soulever les passions cette année, non seulement grâce à Marie, qui profite d’une «deuxième chance», mais grâce aux nouveaux personna­ges.
Photo d’archives, Pierre-Paul Poulin Guylaine Tremblay croit qu’Unité 9 continuera à soulever les passions cette année, non seulement grâce à Marie, qui profite d’une «deuxième chance», mais grâce aux nouveaux personna­ges.

Coup d'oeil sur cet article

Une femme libérée. Voilà comment se sent Guylaine Tremblay depuis le retour d’Unité 9, mardi soir. Après avoir gardé le secret concernant son personnage, la populaire actrice peut enfin parler.

En entrevue au Journal, l’actrice raconte qu’au cours des cinq derniers mois, chaque jour, une bonne dizaine de personnes l’arrêtaient pour connaître le sort de Marie Lamontagne, qui avait laissé 2 100 000 téléspectateurs en plan au printemps avec sa tentative de suicide. Partout où elle mettait les pieds, au parc comme au supermarché, la lauréate de 19 trophées Artis devait éluder la même question: «Est-ce qu’elle est morte?» Un professeur qui n’en pouvait plus d’attendre septembre l’a même accrochée alors qu’elle allait chercher ses enfants à l’école.

Habituée d’être reconnue en public, Guylaine Tremblay ne semble pas avoir été dérangée par toute cette attention. Elle ne peut toutefois pas en dire autant de ses proches, qui ont aussi été interrogés, comme sa mère à Québec, à qui elle n’avait rien dit pour éviter de lancer une rumeur.

«Je pense qu’ils ont trouvé ça dur!» rigole la comédienne, qui avait seulement mis son conjoint au courant des développements du feuilleton de Danielle Trottier.

«Mais je comprends les gens, poursuit-elle. C’est normal qu’ils essaient de savoir. C’est signe qu’ils sont attachés au personnage. Je trouverais ça plus difficile de jouer dans un show qui n’intéresse personne.»

« Mentir, c’est épuisant ! »

Guylaine Tremblay est néanmoins soulagée que tout le Québec sache maintenant que Marie a survécu. Car pour garder le suspense, l’actrice devait presque mener une double vie. Tournes-tu beaucoup cet été? Prends-tu des vacances? Chaque question devenait un piège. «Mentir, c’est épuisant!» souffle-t-elle.

À la demande de Fabienne Larouche, la productrice d’Unité 9, Guylaine Tremblay a même raté le lancement de la programmation de Radio-Canada le mois dernier pour éviter d’éveiller tout soupçon. Elle sera toutefois aux Gémeaux dimanche, où elle pourrait être sacrée meilleure actrice dramatique.

Visionnement en gang

Guylaine Tremblay a regardé Unité 9 avec ses partenaires de jeu mardi soir. Le soupir de soulagement collectif observé sur Twitter et Facebook quand Marie est apparue à l’écran a réjoui la comédienne. «Les gens n’avaient pas envie qu’elle disparaisse. Ils espèrent le meilleur pour elle... mais j’ignore ce que Danielle Trottier va faire.»

«Quand elle a tendu la main à Georges mardi, ça voulait dire qu’elle voulait entrer en contact avec quelqu’un, ajoute-t-elle. C’est un pas en avant. C’est un mini-retour à la vie.»