/sports/rio2016
Navigation

Le Canada se battra pour le bronze

bloc rugby en fauteuil roulant
AFP

Coup d'oeil sur cet article

L’équipe canadienne de rugby en fauteuil roulant n’a pas connu le match espéré samedi à l’Aréna Carioca 1 aux Jeux paralympiques de Rio. En demi-finale contre les États-Unis, les représentants du pays se sont inclinés 60-55, ce qui a mis fin à leur objectif de remporter l'or.

Les Canadiens n’ont jamais été sacrés champions paralympiques dans cette discipline. Depuis son entrée officielle comme sport aux Jeux paralympiques à Sydney en 2000, les joueurs du pays ont récolté deux médailles d’argent (2004 et 2012) et une médaille de bronze (2008).

«Les Américains ont bien joué, il faut leur donner ça. Ils ont eu un bon match. Nous avons fait de bonnes et mauvaises choses. Nous avons quand même encore une chance pour une médaille. Il faut mettre ce match en arrière, regarder le positif et aller de l’avant pour demain [dimanche]», a fait savoir Patrice Simard.

Match en dents de scie

L’Américain Chuck Aoki a été l’auteur du premier point de la rencontre. De son côté, Simard, de Québec, est entré en jeu au milieu du quart et a par la suite créé l’égalité 8-8. Avec une minute à faire, les États-Unis menaient par un point. Puis Eric Newby a encore creusé l’écart, mais le Canadien Michael Whitehead a marqué à la dernière seconde pour terminer les huit minutes de jeu 14-13.

De retour en action, l’Ontarien Whitehead s’est empressé de marquer 14 partout. Toutefois, leurs adversaires ont déjoué leur défense pour s’imposer 29-26 à mi-chemin de la demi-finale.

Les Américains ont commencé la deuxième demie en possession du ballon. Ces derniers ont conservé leur avance tout au long du troisième quart. Bien que les Canadiens aient tout tenté pour réduire l’écart de points entre eux, les joueurs des États-Unis ont fini l’engagement 49-43.

Au début du dernier quart, avec un déficit de quatre puis six points (48-42), les Canadiens sont tombés en mode urgence. Les représentants de la feuille d’érable se sont accrochés à leur espoir de passer en finale pour l’or. Avec moins de cinq minutes au compteur, Madell a réduit l’écart à quatre points, 49-45. L’équipe du rouge et blanc a tout donné jusqu’à la toute dernière seconde, mais cela n’a pas été suffisant. Les Américains ont fini avec un avantage de cinq points.

«Il s’est encore creusé un écart dans le troisième quart. Nous avons essayé de revenir dans le quatrième, mais ça n’a pas tourné en notre faveur. Nous les connaissions bien, a ajouté Simard qui a marqué quatre points. C’était peut-être ça notre problème. Nous avons peut-être laissé trop de passes faciles au-dessus et notre défense était peut-être trop agressive aussi.»

L’Albertain Zak Madell a été une fois de plus nommé le meilleur marqueur du Canada avec 31 points. Chez les Américains, Aoki s’est démarqué avec un total de 34 points.

Le Canada devra attendre l’issue du match opposant l’Australie, championne paralympique en titre, au Japon afin de savoir qui sera son adversaire dimanche, à 8 h, lors de la finale pour la médaille de bronze.