/news/society
Navigation

Julius Grey et Anne-France Goldwather à la défense des pitbulls

L'avocat Julius Grey promet de contester le règlement devant les tribunaux.
Photo Archives / Agence QMI L'avocat Julius Grey promet de contester le règlement devant les tribunaux.

Coup d'oeil sur cet article

MONTRÉAL – Les avocats montréalais Julius Grey et Anne-France Goldwather se lanceront à la défense des pitbulls devant les tribunaux, si la Ville de Montréal adopte bel et bien son règlement contre les chiens dangereux, a rapporté Global News.

Déposé le 17 août dernier, le projet de règlement prévoit l’interdiction des chiens de type «pitbull» à Montréal. Les propriétaires actuels pourront garder leur animal, s’ils peuvent prouver qu’ils n’ont pas de casier judiciaire. Les bêtes devront, entre autres, être enregistrés, micropucés et stérilisés.

«Ce n’est pas seulement que c’est mal, c’est un appel à tuer des chiens qui n’ont rien fait de mal et ce n’est pas scientifique», a exposé Julius Grey, en entrevue avec Global News.

L’avocat se prépare à affronter la Ville de Montréal sur le sujet devant les tribunaux en compagnie d’autres avocats de renom, dont Anne-France Goldwather. Cette dernière avait qualifié le projet de règlement d’«illogique» et d’«irrationnel» lors d’une manifestation pro-pitbull au début du mois.

«J’espère qu’il [le règlement municipal] ne sera pas passé. J’espère que les gens vont reprendre leurs esprits. J’espère qu’ils vont lire les expertises des vétérinaires, qui sont très claires», a ajouté Me Julius Grey.

Le conseil municipal devrait adopter le règlement lundi prochain, le 26 septembre.