/entertainment/celebrities
Navigation

Le couple Brangelina avait prévu le coup

Les ex-tourtereaux avaient signé un contrat prénuptial

Le couple Brangelina avait prévu le coup
Photo Wenn

Coup d'oeil sur cet article

La garde des enfants risque d’être la seule cause de dispute dans le divorce de Brad Pitt et Angelina Jolie. Les deux acteurs auraient signé un contrat prénuptial détaillant la séparation de leurs biens en cas de rupture.

Brad Pitt et Angelina Jolie auraient tout prévu. Selon la presse américaine, une entente détaillée aurait été signée avant que le couple n’échange ses vœux en août 2014.

Dans ce document légal, chaque bien matériel de leur fortune évaluée à 400 millions de dollars américains serait détaillé et attribué à l’un ou l’autre des époux. On sait d’ailleurs que Brad Pitt aurait acheté lui-même 7 de leurs 12 propriétés, alors qu’Angelina Jolie en détient deux.

Reste à savoir qui demeurera propriétaire des trois demeures que le couple a achetées conjointement, soit un domaine viticole en France, un manoir à La Nouvelle-Orléans et un appartement à New York.

C’est donc ce qui touche à la garde des enfants qui pourra faire éclater la guerre entre les anciens amoureux. Angelina Jolie a demandé la garde physique des six enfants du couple, une requête à laquelle Brad Pitt s’oppose avec véhémence.

Trop ambitieuse ?

Depuis l’annonce du divorce de Brangelina, la machine à rumeurs a fonctionné à plein régime. Après des allégations d’aventure extra-conjugale entre Brad Pitt et Marion Cotillard (histoires que l’actrice a qualifiées de «tas d’absurdités»), on raconte désormais que ce sont les ambitions d’Angelina Jolie qui auraient eu raison de leur amour.

En effet, plusieurs sources affirment que l’actrice et ambassadrice de bon­ne volonté de l’ONU tentait de gravir les échelons de l’organisation en organisant des visites familiales dans des pays en guerre.

Brad Pitt aurait craint pour leur sécurité dans des pays tels que la Syrie.