/finance/news
Navigation

Les consommateurs préfèrent les grandes surfaces

Coup d'oeil sur cet article

Même s’ils disent avoir à cœur les commerces de leurs quartiers, les consommateurs continuent de dépenser dans les grandes surfaces, indique un sondage Harris, réalisé pour Pages Jaunes, à l’occasion du Mois de la petite entreprise.

Cette enquête menée auprès de 1027 répondants montre une contradiction majeure: 88 % des répondants soutiennent que les entreprises locales jouent un rôle important, mais à peine 40 % des participants au sondage ont affirmé avoir dépensé plus de 100 $, en un mois, dans une entreprise locale.

Pour expliquer cette tendance à acheter ailleurs, les prix plus élevés dans les petits commerces constituent le principal frein pour 67 % des personnes sondées. À prix égal, le sondage laisse entendre que les consommateurs décideraient, dans une plus grande proportion, de magasiner près de chez eux, au lieu des grandes surfaces.

Cette question du prix joue un très grand rôle puisqu’un écart de 5 % suffit à déplacer les consommateurs, selon cette enquête.

Les grands commerces ajoutent à la rivalité avec de grandes offensives publicitaires et d’aubaines, comme le Vendredi fou et les Cyberlundi, des moments qui siphonnent la clientèle des petits détaillants.

Campagne

La campagne «Mes achats, mon quartier» est à sa quatrième édition cette année. François Ramsay, premier vice-président, Affaires corporatives chez Pages Jaunes, soutient que la formule a permis d’attirer l’attention du public.

«Cette année, la campagne continue de sensibiliser les Canadiens à l’importance du magasinage local, mais avant tout, avec cette quatrième édition, nous voulons influencer les habitudes d’achat des consommateurs et les encourager à prendre des décisions socialement responsables pour leurs achats, tout au long de l’année», a souligné M. Ramsay.