/24m/job-training
Navigation

Comment profiter des emplois disponibles sur le marché caché?

Comment profiter des emplois disponibles sur le marché caché?
Photo Fotolia

Coup d'oeil sur cet article

Vous avez probablement déjà entendu l’expression « marché caché ». Elle désigne le marché des emplois à pourvoir qui ne sont pas affichés publiquement et dont l’existence peut être difficile à déceler. Selon le Service de placement de l’Université Laval, 85 % des emplois et des stages disponibles ne sont pas affichés. Ils sont pourvus non pas par un appel au public, mais souvent plutôt par des connaissances des employés ou les contacts du gestionnaire de la compagnie. Comment, alors, y accéder? Cela est-il possible si l’on n’a pas de contacts au préalable?

La réponse est oui, il existe tout de même des façons d’y accéder. L’un des moyens est la candidature spontanée, c’est-à-dire faire parvenir son CV à un recruteur et démontrer de l’intérêt pour une entreprise même si celle-ci n’engage pas activement. Pour plusieurs employeurs, quand un poste vient à s’ouvrir, la première réaction sera de regarder dans leurs contacts et ceux de leurs employés, mais aussi de jeter un œil à la banque de CV que l’entreprise possède déjà. La candidature spontanée vous permet donc d’être dans les premières personnes que le recruteur considérera. De plus, celle-ci démontre que votre intérêt n’a pas été causé par une recherche intensive d’emploi, mais bien par un véritable intérêt pour la compagnie.

Une autre façon d’accéder au marché caché de l’emploi est de visiter les salons de carrière et d’emploi. En effet, certains employeurs choisissent d’ouvrir leurs portes au public et aux nouveaux talents, mais sans nécessairement publier d’annonces. Ils utilisent alors les salons de l’emploi, qui leur permettent aussi de rencontrer directement les candidats plutôt que de devoir faire un premier tri dans les CV papier. Si cela n’entraîne pas directement une offre d’emploi, ces salons et foires sont tout de même un excellent moyen de se faire des contacts.

Cela nous mène donc au point suivant : ne sous-estimez pas votre réseau de contacts! Si vous pensez à la base n’avoir aucun contact et croyez que le réseautage n’est pas pour vous, il y a de bonnes chances pour que vous n’ayez tout simplement pas encore pleinement exploré son potentiel. Pensez non seulement à vos amis proches, mais à leurs connaissances à eux, parlez à vos anciens camarades de classe et aux membres de votre famille. Profitez pleinement des occasions qui se présentent à vous lors d’événements professionnels en parlant aux participants et en connectant avec ces derniers.

Finalement, si le marché caché peut sembler à première vue inaccessible, il peut rapidement se dévoiler à qui veut bien faire quelques efforts. En cherchant vous-même les employeurs dans votre domaine et en allant à leur rencontre, vous mettrez toutes les chances de votre côté et pourrez vous ouvrir des portes.