/news/consumer
Navigation

Dernière chance pour les cueilleurs de pommes

GEN-POMMES-VERGER
Photo Agence QMI, Joël Lemay La pluie n’a pas empêché de nombreuses familles, comme celle de Maely Joly (sur la photo), de se rendre aux Vergers Lafrance à Saint-Joseph-du-Lac, près de Montréal, pour y cueillir des pommes pendant le week-end de l’Action de grâce.

Coup d'oeil sur cet article

Les vergers situés autour de Montréal s’attendent à recevoir des centaines de visiteurs, puisque le soleil sera au rendez-vous dimanche et lundi pour l’un des derniers week-ends d’autocueillette.

«Nos pommiers sont super chargés, c’est une excellente saison», se réjouit la copropriétaire des Vergers Lafrance, Julie Hubert, qui ajoute que l’Action de grâce est toujours une fin de semaine occupée, même si la pluie de samedi a refroidi les ardeurs de plusieurs.

Que ce soit pour des pommes McIntosh, Cortland ou Empire, elle estime que des centaines de cueilleurs grimperont dans ses pommiers.

Plus petites

Même si certaines variétés de pommes sont un peu plus petites cette année, en raison des faibles précipitations, Mme Hubert assure qu’elles sont toutefois «très belles et goûteuses».

Ses arbres sont si bien garnis qu’elle a même bon espoir d’étirer sa saison d’autocueillette jusqu’en novembre.

Aux Vergers de la Colline, en Montérégie, le week-end de l’Action de grâce est le dernier pour s’adonner à cette activité d’automne. L’aide-gérante Jacinthe Perras s’attend à recevoir plus de 1500 personnes pendant la longue fin de semaine.