/news/politics
Navigation

L’ancien premier ministre albertain Jim Prentice meurt dans un écrasement d’avion

Coup d'oeil sur cet article

OTTAWA | L’ancien premier ministre de l’Alberta et ministre fédéral, Jim Prentice, a péri dans un écrasement d’avion, jeudi soir, en Colombie-Britannique. Il avait 60 ans.

Le petit appareil privé dans lequel il se trouvait avec trois autres personnes s’est écrasé près de Kelowna, peu après le décollage. Il n’y a eu aucun survivant.

Selon la GRC, les contrôleurs aériens ont alerté les autorités, vers 22 h, après avoir perdu la trace de l’appareil Cessna Citation qui avait pris la direction de Calgary.

«La GRC a retrouvé l’avion dans une forêt dense à 4 km au nord de Beaver Lake Road, à l’est de Lake County», a indiqué le caporal Dan Moskaluk.

La tragédie a provoqué une onde de choc dans la grande famille conservatrice canadienne, et même au-delà.

«Je suis profondément attristée par le décès de mon ami Jim Prentice», a confié, ébranlée, la chef intérimaire du Parti conservateur Rona Ambrose.

«Toute la famille conservatrice est dévastée aujourd’hui. C’est une grande perte pour notre pays», a-t-elle ajouté, la gorge nouée, lors d’un point de presse à Ottawa.

Le premier ministre Justin Trudeau et le chef néo-démocrate Thomas Mulcair ont tour à tour salué la perte d’un adversaire politique respectueux et passionné.

« Aujourd'hui, nous pleurons la perte d'un grand Canadien, a déclaré Justin Trudeau. Il était très respecté à la Chambre des communes, peu importe le parti, pour son intelligence, son engagement, et son approche honnête et directe dans des dossiers difficiles.»

Carrière politique

Ardent défenseur des pipelines, Jim Prentice a brièvement dirigé les destinées de l’Alberta, de 2014 à 2015, jusqu’à l’élection historique de la néo-démocrate Rachel Nothley.

Mais c’est à Ottawa, au Parlement fédéral, que M. Prentice s’est fait un nom. Au sein du gouvernement de Steven Harper, de 2004 à 2010, il a tour à tour occupé les fonctions de ministre des Affaires indiennes, de l’Industrie et de l’Environnement.

Le chef intérimaire adjoint du Parti conservateur, le Québécois Denis Lebel, doit aujourd’hui faire le deuil d’un mentor.

«Lorsque je suis arrivé à Ottawa, il m’a ouvert la porte et tendu la main, a confié le député de Lac-Saint-Jean. C’est un homme qui avait de l’assurance, mais sans suffisance. Il était ouvert aux autres. Il ne croyait pas avoir le monopole de la vérité.»

Le député québécois Steven Blaney a quant à lui déploré la perte «d’un grand homme» pour le Canada.

Peter Eric James Prentice est né le 20 juillet 1956 à South Porcupine en Ontario. Sa famille a déménagé en 1970 en Alberta où il a fait des études universitaires en commerces. Il a plus tard obtenu un diplôme en droit à l’Université Dalhousie, à Halifax.

Une équipe du Bureau de la sécurité des transports du Canada (BST) a été envoyée sur les lieux du drame.