/news/transports
Navigation

Un premier édicule pour le SRB Pie-IX, un signe d’espoir après des années d'attente

Un premier édicule pour le SRB Pie-IX, un signe d’espoir après des années d'attente

Coup d'oeil sur cet article

L’inauguration lundi matin du premier édicule du futur SRB Pie-IX dans Montréal-Nord redonne un peu d’espoir à la première directrice de l’AMT, bien que le service ne débutera pas avant six ans.

«Disons que c’est une première étape, lance timidement Florence Junca-Adenot, directrice de l’Agence Métropolitaine des Transports (AMT) entre 1996 et 2003. Le délai visé est quand même long et ça va être risible si on n’est pas capable de la faire en 2022. Les sceptiques ont eu raison jusqu’à présent, mais il faut que ça se fasse.»

Annoncé en 2009, le projet de Service Rapide par Bus (SRB) qui prévoit des voies réservées aux autobus sur 11 km entre Laval et la rue Notre-Dame via le boulevard Pie-IX devait initialement voir le jour en 2013. Repoussé à 2017, puis 2020, la date prévue de mise en service est aujourd’hui fixée à 2022.

Prototype à tester

Bien qu’il faudra donc attendre six ans avant que le SRB soit complété, l’inauguration lundi matin de la station Amos vise avant tout à tester les accès et la circulation des usagers qui l’utiliseront entre temps pour les lignes de bus.

«L’idée est de voir aussi comment les équipements pourront fonctionner en hiver», a ajouté Aref Salem, responsable du transport au comité exécutif.Soulignons que l’édicule, qui a couté plus de 2 M$, a été réalisé dans le cadre du réaménagement récent du carrefour Henri-Bourassa.

Axe important

Si Mme Junca-Adenot veut garder espoir, c’est parce que les usagers qui utilisaient les voies réservées sur Pie-IX il y a plus de 14 ans ont encore des besoins qui ne sont pas comblés.

«Pie-IX était et est toujours un des plus gros axes de transport en commun, espérons que l'Autorité régionale de transport métropolitain [qui remplacera l’AMT] va permettre une plus forte coordination et donc raccourcir les délais».

Rappelons que la voie réservée en sens inverse avait été fermée à la suite d’un accident mortel en 2002. Trois ans plus tard, le coroner avait autorisé l’implantation d’un autre projet de transport. Après plusieurs années de réflexion, c’est l’option d’un SRB qui avait été retenu en 2009.

Prudente

Mais pour Paula Negron, professeur à l’Institut d’urbanisme de l’Université de Montréal, il ne faut pas crier victoire trop vite.

«Un édicule, ça veut ne rien dire tant que le véhicule ne circule pas. Je comprends le message, mais ça n’engage à rien et après l’avoir repoussé plusieurs fois, peut-être que dans deux ans, on va nous dire 2024», indique la chercheure à l’Observatoire de la mobilité durable.

 

SRB Pie-IX

Coût du projet: près de 300 M$ (100 M$ de la Ville de Montréal et 291 M$ de l’AMT)

17 stations sur 11km (dont 2 à Laval)

Début de la Construction prévue à l’automne 2018

2009 : annonce du projet

2013 : première échéance prévue

2017 : premier report  
2020 : second report 
2022 : date de mise en service prévue