/sports/fighting
Navigation

Custio Clayton passe le K.-O. à Ramses Agaton

Coup d'oeil sur cet article

MONTRÉAL - Avec son style agressif et provocateur, le Mexicain Ramses Agaton a livré toute une opposition à Custio Clayton, jeudi soir, en finale du premier gala de la saison présenté au Casino de Montréal par le Groupe Yvon Michel (GYM). Mais à terme, c’est le Montréalais d’adoption qui aura été le plus fort.

En s’imposant par K.-O. au huitième round, Clayton (10-0, 8 K.-O.) s’est assuré de maintenir sa fiche parfaite chez les mi-moyens.

Tout au long de l’affrontement, le boxeur originaire de la Nouvelle-Écosse a su contrôler le rythme et le centre du ring. La rapidité et la précision d’Agaton (17-5-3 9 K.-O) lui ont toutefois donné du fil à retordre.

À partir du septième round, Clayton a élevé son niveau d’un cran pour prendre l’ascendant dans le combat. Le sextuple champion canadien a fermé les livres en décochant un coup au corps de son adversaire, qui s’est retrouvé au tapis.

Une cinquième victoire pour Dicaire

Marie-Ève Dicaire (5-0-0) a obtenu une cinquième victoire chez les mi-moyens en défaisant la Mexicaine Karla Zamora (3-3-0, 1 K.-O) par décision unanime en demi-finale de l’événement.

Dicaire a rapidement démontré sa supériorité au point de vue technique. Dès le premier round, la gauchère de 30 ans a placé plusieurs bons jabs qui ont déstabilisé son adversaire.

Très combative, Zamora ne s’est toutefois pas laissé intimider. Elle a été particulièrement menaçante aux deuxième et troisième rounds alors qu’elle a atteint plusieurs fois Dicaire avec des frappes solides au corps et à la tête.

L’athlète de Saint-Eustache est revenue en force dès le quatrième round. Plus dynamique et opportuniste, elle a finalement su profiter des nombreuses ouvertures que lui offrait son adversaire pour filer vers une victoire convaincante.

Dans les combats préliminaires, Dario Bredicean (9-0-0 3 K.-O.), le protégé de Lucian Bute, a remporté son affrontement par décision unanime contre le Français Baptiste Castegnaro (8-10-0, 4 K.-O.) chez les super-moyens.

Toujours dans la même catégorie de poids, le Montréalais Patrice Volny (3-0-0, 2 K.-O.) a vaincu le Cubain Oscar Masso Cando (0-1-0) par K.-O. technique.

Chez les super-mi-moyens, le Beauceron Mike Breton Paquet (1-2-0) a défait le Montréalais Alexandre Choko (0-1-0) par décision majoritaire.

Du côté des super-coqs, le Montréalais d’adoption Vislan Dalkhaev (8-0-0, 2 K.-O.) a signé une victoire par décision unanime face au Mexicain Rodrigo Adrian Campos (10-5-0, 5 K.-O.).

Enfin, chez les super-légers, le Lavallois Dwayne Durel (5-0-0, 2 K.-O.) l'a emporté contre le Hongrois Pal Olah (2-4-0, 1 K.-O.) par décision unanime.