/news/green
Navigation

Des rivières à risque de déborder dans le sud du Québec

Coup d'oeil sur cet article

Les autorités surveillent de près plusieurs cours d’eau du sud du Québec à risque de déborder et de causer des inondations alors que 60 à 80 mm de pluie supplémentaires sont attendus d’ici lundi.

Environnement Canada prévoit que les accumulations totales depuis jeudi pourraient atteindre 140 mm, soit l’équivalent de plus de 1,40 m de neige.

Les rivières Etchemin, Famine et Beaurivage en Beauce ainsi que les rivières Yamaska et Lorette, entre Trois-Rivières et Québec, et des Hurons, dans la Vallée-du-Richelieu, entre autres, ont atteint des niveaux inhabituellement élevés selon le ministère de la Sécurité publique du Québec, qui assure une surveillance accrue des cours d’eau.

«Nous prévoyons voir des pointes de crues pour plusieurs rivières durant la fin de semaine avec des risques d’inondations mineures. Nous avons prévenu les municipalités concernées», assure le porte-parole Thomas Blanchet.

Selon Pierre Corbin, chef des opérations d’Hydro Météo, le résultat aurait été catastrophique si toute cette pluie était tombée en 24 h.

«Le fait d’avoir une accalmie entre les deux systèmes dépressionnaires a réduit de beaucoup les impacts sur les cours d’eau», dit-il.

Des avertissements de vents violents étaient aussi en vigueur vendredi soir pour la région de Québec.