/finance
Navigation

Le marché immobilier inquiète

Mise en chantier
Photo les archives, Simon Clark

Coup d'oeil sur cet article

Le PIB pourrait progresser de plus de 3 % au troisième trimestre, mais il y a des «risques importants» qu’il chute lors des trimestres subséquents, peut-on lire dans les dernières prévisions économiques et financières publiées par Desjardins.

Ainsi, la cible des mises en chantier a été abaissée dans la plupart des provinces au Canada pour 2017, une conséquence des nouvelles règles hypothécaires du gouvernement fédéral.

Les acheteurs dont la mise de fonds est inférieure à 20 % et dont le terme du prêt est de cinq ans et plus devront dorénavant se qualifier avec un taux d’intérêt hypothécaire fixé par la Banque du Canada.

La croissance prévue du PIB pour 2017 a donc été légèrement révisée à la baisse afin de tenir compte de ces inquiétudes sur le marché de l’habitation.

Par ailleurs, l’économie du Québec poursuit sa croissance grâce à l’appui des ménages, note Desjardins, et à la remontée des investissements des entreprises.

Les exportations internationales ont cependant manqué de vigueur au premier semestre de 2016.

La croissance du PIB devrait atteindre 1,3 % cette année, puis 1,6 % en 2017.