/news/society
Navigation

Parcourir le mont Royal pour une bonne cause

Coup d'oeil sur cet article

Malgré le froid et le temps maussade, bon nombre de passionnés de course à pied ont participé dimanche au Tour du Mont-Royal-Brébeuf.

L’événement, qui en était à sa septième édition, a permis tant aux coureurs élites qu’aux débutants de profiter de la diversité des parcours qu’offre cette course en montagne.

Les organisateurs ont reçu près de 1500 inscriptions, une augmentation de 200 par rapport à l’an dernier.

«La journée a été fantastique et on a reçu des commentaires formidables, a confié le directeur de l’événement, Patrick Daigle. C’est très positif, je nous donnerais une petite note de 90 %.»

«Une personne a eu un léger malaise. Elle a trop poussé et se sentait faible», a expliqué le professeur d’éducation physique du Collège Jean-de-Brébeuf.

Pour les jeunes

Ce sont les élèves de M. Daigle qui lui ont donné l’idée de faire grandir cet événement, qui prend de l’ampleur chaque année.

«J’amenais mes étudiants courir et leur faire découvrir le mont Royal d’un bout à l’autre. On me disait souvent: «Je n’ai jamais vu Montréal comme ça!»

L’organisateur cherche à inciter les jeunes à faire davantage d’activités sportives à l’extérieur. Le message a été bien reçu puisque plus de 20 écoles primaires et secondaires ont foulé les sentiers du mont Royal.

L’événement a aussi permis d’amasser plus de 10 000 $ pour la Fondation Sainte-Justine.

D’autres organismes ont aussi profité des dons de la journée.