/news/currentevents
Navigation

La cause des deux Québécoises arrêtées en Australie reportée à décembre

Coup d'oeil sur cet article

SYDNEY, Australie | Les trois Québécois arrêtés en Australie en août dernier sur un bateau de croisière avec 95 kg de cocaïne dans leurs valises doivent revenir en Cour le 7 décembre prochain.

André Tamine, 63 ans, de Montréal, Isabelle Lagacé, 28 ans, de Longueuil et Mélina Roberge, 22 ans, de Granby, ont été arrêtés sur le «Sea Princess», alors que le navire se trouvait dans les eaux du port de Sydney.

Le trio devait comparaître mercredi matin (heure de Sydney) devant le juge Robert Williams de la Cour locale de Sydney. Leur cause a finalement été reportée au 7 décembre prochain.

Instagram

Ces trois personnes sont accusées d’importation d’une quantité commerciale de cocaïne. La peine maximale pour ce type de crime est la prison à vie.

La valeur de la drogue saisie est estimée à 31 millions $. Il s’agit de la plus grande saisie du genre à survenir sur un bateau de croisière, selon ce que rapportait le journal Sydney Morning Herald.

Dans une déclaration, Affaires mondiales Canada a fait savoir que «le consulat du Canada à Sydney offre des services consulaires aux 3 citoyens canadiens qui sont détenus en Australie».

«Afin de protéger la vie privée des personnes concernées, il nous est impossible de divulguer de plus amples renseignements sur ce cas», a-t-on précisé au ministère.

Instagram

Des chiens pisteurs avaient flairé la drogue dans les cabines des trois Canadiens, ont précisé les autorités australiennes au mois d’août. Une première valise contenant 35 kg de drogue placée dans des petits sacs a été découverte et une autre quantité d’environ 60 kg a été trouvée dans une autre cabine.

L’une des accusées, Isabelle Lagacé, avait brièvement suscité l’apparition d’une campagne de sociofinancement sur le site Go Fund me. L’instigateur de la page, Karim Abou-Aichi, affirmait que le but était d’aider la jeune femme «à s’en sortir», en payant ses frais d’avocat. Un objectif de 20 000 $ avait été fixé, mais la campagne a rapidement été interrompue, bien avant d’atteindre la cible.

Des photos d’Isabelle Lagacé ont ensuite circulé puisque la jeune femme possédait aussi une entrée sur un site pornographique Flashy Babes, sur lequel elle était identifiée sous le nom «Izabel». Des photos et des vidéos de la jeune femme y étaient accessibles.

Instagram

Les comptes Instagram de Mélina Roberge et Isabelle Lagacé regorgent de photos des deux jeunes femmes dans des paysages paradisiaques.

Le périple des deux amies s’était amorcé en Angleterre au début du mois de juillet et le voyage prévoyait 66 nuitées qui devaient les conduire en Australie.

Les deux voyageuses, qui ont multiplié les clichés, ont vu leur aventure s’arrêter abruptement dans le port de Sydney.