/news/politics
Navigation

Un Front national du Québec anti-islam voit le jour

Un Front national du Québec anti-islam voit le jour

Coup d'oeil sur cet article

Le Front national du Québec, un groupe politique inspiré du parti du même nom dirigé par Marine Le Pen en France, devrait s’ajouter sur les bulletins de vote des 125 circonscriptions de la province en 2018, espère son fondateur.

En entrevue à l’émission Le Québec Matin, Daniel Boucher a tracé les grandes lignes de son parti politique. Outre la déclaration de l’indépendance du Québec dès son élection, le Front national souhaite interdire l’islam et détruire les mosquées du Québec.

«Croire que l'islam est compatible avec notre culture est comme croire que si vous nourrissez un alligator avec de la salade, il finira par devenir végétarien», a écrit le parti sur son site internet.

M. Boucher a précisé ne pas souhaiter expulser tous les musulmans du Québec. Il affirme de plus que ce ne sont pas tous les musulmans qui sont «radicaux», ajoutant que ces derniers sont toutefois facilement identifiables puisque «c'est quand même assez visible».

«Tranquillement, on noie les francophones dans la masse avec le multiculturalisme», a-t-il expliqué.

Fort d’une cinquantaine de membres, le parti cherche présentement à recruter davantage d’adhérents pour présenter 125 candidats aux prochaines élections.