/opinion/columnists
Navigation

Un Front national québécois?

Daniel Boucher
Photo Facebook L’inaction et la complaisance nourrissent l’extrême droite.

Coup d'oeil sur cet article

Ainsi, un crinqué anti-islam s’apprête à fonder un parti politique «s’apparentant» au Front national français.

Au programme: déclarer l’indépendance du Québec advenant une victoire, détruire les mosquées et interdire l’islam sur tout le territoire québécois.

Si j’étais Marine Le Pen, je poursuivrais cet hurluberlu tout de suite.

En effet, même le leader du Front national ne va pas aussi loin.

IDIOTS UTILES DE L’EXTRÊME DROITE ?

Sur ma page Facebook, j’ai écrit que ce parti était ridicule.

Ça m’a valu une jolie réponse d’un entrepreneur qui s’est déjà présenté pour le Parti libéral du Canada.

Du genre: «C’est à cause de gens comme vous que les partis d’extrême droite florissent», et patati et patata.

Donc, si je comprends bien ce monsieur, il faudrait arrêter de critiquer et de pourfendre les islamistes, car lorsqu’on tient de tels propos, on risque d’encourager les zozos et d’alimenter les radicaux de l’autre bord.

Pas étonnant que le bonhomme se soit présenté pour le PLC. C’est EXACTEMENT ce que pense Justin Kumbaya Trudeau.

Hors du multiculturalisme naïf et gnangnan, point de salut. Ou tu applaudis­­ lorsqu’une femme en niqab refuse de montrer son visage lors de sa cérémonie de citoyenneté, ou tu es un compagnon de route de l’extrême droite.

Couillard pense la même chose.

Face à la menace islamiste (qui est réelle), il faudrait se taire et prendre son trou, afin de ne pas apporter de l’eau au moulin des imbéciles qui ne savent pas faire la différence entre «musulmans» et «islamistes», et qui veulent mettre le feu aux mosquées.

FAISON TAIRE AMIR KHADIR!

Donc, si je comprends bien le raisonnement de l’homme qui m’a écrit, Amir Khadir et Françoise David devraient­­ cesser de critiquer le capitalisme, car ils nourrissent la haine des casseurs du Black Bloc?

Gabriel Nadeau-Dubois devrait modérer­­ ses critiques à l’endroit du Parti libéral du Québec, car ses propos pourraient encourager certaines têtes brûlées à kidnapper un ministre?

Anne-France Goldwater devrait y aller mollo lorsqu’elle ridiculise les hommes à la télé, car ses déclarations pourraient encourager des féministes radicales à castrer leurs frères, leurs pères?

Rendu là, on ne dira plus rien.

On ne critiquera plus aucune idéo­logie ni aucune religion.

Si j’affirme qu’il n’existe pas de culture du viol au Québec, je suis pour le viol, c’est ça? J’appuie les agresseurs? Je déclare ouverte la chasse aux femmes?

N’importe quoi.

UN SILENCE DANGEREUX

Monsieur, ce ne sont pas les tireurs d’alerte comme moi qui nourrissent l’extrême droite.

C’est l’inaction et la complaisance des partis traditionnels qui ne font RIEN pour barrer la route aux intégristes­­.

Quand les citoyens sentent que leurs craintes légitimes ne sont pas prises au sérieux par les gens qui les gouvernent, ils se tournent vers des formations extrémistes.

Comme l’a écrit le professeur de l’UQAM Rachad Antonius: «Le glissement vers des positions de droite d’une partie de la population ne résulte­­ pas d’une islamophobie qui serait­­ intrinsèque au Québec.

«Elle résulte du fait que les courants progressistes n’apportent pas de réponses­­ satisfaisantes et réalistes aux défis posés par la montée des courants­­ religieux conservateurs...»

Visez le bon ennemi, Monsieur.