/weekend
Navigation

Le week-end culturel de Anick Lemay

Le week-end culturel de Anick Lemay
Photo courtoisie

Coup d'oeil sur cet article

Quel est le prochain spectacle que vous irez voir?

La pièce Une femme à Berlin, à l’affiche à l’Espace Go. D’abord, c’est un théâtre que j’aime beaucoup, qui est très féministe et cette pièce campée en 1945 m’inter­pelle énormément. Cette parole mérite d’être entendue, même si elle est difficile à entendre, car elle traite de femmes allemandes qui ont été violées. Ce sont des femmes qui ont travaillé pour des nazis et qui deviennent des victimes à la fin de la guerre. C’est également intéressant que ce soit le journal intime d’une de ces femmes qui est raconté dans cette pièce. J’ai aussi hâte de voir la mise en scène de Brigitte Haentjens et la belle brochette de comédiennes.

Le week-end culturel de Anick Lemay
Photo coutoisie

Quel est le film qui vous a séduite?

J’ai été séduite par le dernier film de Xavier Dolan, Juste la fin du monde. J’ai vraiment été touchée par cette ­histoire familiale qui nous rejoint tous. Car on a tous des moments où surviennent de petites crises familiales de la sorte, en raison notamment d’un souper auquel on n’a pas envie d’assister. J’ai trouvé que c’était magnifiquement filmé avec de gros plans pour chacun des ­personnages. Il y a quelque chose de magique dans ­cette façon de faire ressentir l’émotion à travers ces images. C’est d’une justesse incroyable. On peut ­percevoir le miroir de l’âme de chacun des comédiens. C’est vraiment très beau!

Le week-end culturel de Anick Lemay
Photo coutoisie

Quelle est la série télé que vous aimez suivre?

J’aime beaucoup la série Feux, étant une fan de l’auteur Serge Boucher. Je suis toujours impatiente de voir ­l’épisode suivant. J’aime l’ensemble de l’œuvre, mais principalement la manière dont c’est écrit, où l’on ­perçoit une tension particulière entre les personnages. D’un épisode à l’autre, on découvre tout ce que peut ­cacher cette histoire. C’est captivant! Sinon, depuis trois ans, j’aime suivre la série Mensonges. Il s’agit d’un huis clos formidable, que j’adore!

Le week-end culturel de Anick Lemay
Photo coutoisie

Quelle est la musique que vous prenez plaisir à écouter?

J’ai acheté, la semaine dernière, le dernier album de Bon Iver, 22, A Million. Toutes les occasions sont bonnes pour l’écouter, que ce soit dans la voiture, en faisant les repas ou du ménage, c’est agréable à entendre. Les pièces musicales se succèdent sans que l’on s’en rende compte­­, en raison de sa fluidité. J’aime l’album au complet­­, que j’écoute en boucle.

Le week-end culturel de Anick Lemay
Photo coutoisie

Avez-vous un mentor dans votre métier?

Oui, la comédienne et metteuse en scène Marie-Thérèse Fortin, avec qui j’ai travaillé tout récemment sur la pièce La liste de mes envies. J’ai vraiment eu l’immense ­bonheur de côtoyer cette grande dame. Elle est toujours joyeuse, ouverte d’esprit, à l’écoute des autres et d’une grande générosité. Elle aborde le travail avec une ­douceur extraordinaire. En fait, j’aimerais être elle, ou bien sa petite sœur. C’est aussi ­elle qui m’a donné mon premier rôle à la sortie du conservatoire. Il s’agit d’une femme dotée d’une grande humanité.

Le week-end culturel de Anick Lemay
Photo coutoisie

On suit Anick Lemay   

  • Au théâtre, dans la pièce La liste de mes envies, où elle se retrouve sur scène aux côtés de Marie-Chantal Perron et Tammy Verge. Elle est à l’affiche au Théâtre du Rideau Vert jusqu’au 12 novembre. La production s’arrêtera ensuite­­ à Québec le 13 novembre à la Salle Albert-Rousseau­­ avant d’amorcer une tournée dans la province.
  • Elle est également de la distribution de la série L’Échappée, diffusée à TVA les lundis à 20 h.