/news/currentevents
Navigation

Le propriétaire du serpent tueur acquitté

Le python de 3,7 mètres avait asphyxié deux enfants

Le propriétaire du serpent tueur acquitté
Photo courtoisie

Coup d'oeil sur cet article

Le propriétaire du python de 3,7 mètres qui a asphyxié à mort des enfants de 4 et 6 ans a été acquitté de l’accusation de négligence criminelle.

Au moment où on a prononcé le verdict mercredi soir, les proches de Jean-Claude Savoie qui étaient venus l’appuyer pendant les six jours qu’aura duré le procès ont poussé un soupir de soulagement.

M. Savoie n’a pu retenir ses larmes lorsque les 11 membres du jury ont rendu leur décision.

Ceux-ci n’ont mis que quelques heures pour décider que le décès de Noah et Connor Barthe était un accident et non un crime.

Asphyxiés

Le 5 août 2013, les deux garçons dormaient chez leur meilleur ami, le fils de l’accusé Jean-Claude Savoie.

Pendant la nuit, son python de Séba de 3,7 mètres s’est échappé de son vivarium par la bouche d’aération et a mordu et étouffé à mort les deux garçons.

Tout au long du procès, la défense a fait valoir que le trou du conduit d’aération était si petit que M. Savoie n’aurait jamais pu croire que le serpent aurait pu y passer.

La Couronne avait plutôt tenté de démontrer que ce n’était pas la première fois que le serpent tentait de s’échapper par ce trou et, qu’en personne raisonnable, M. Savoie aurait dû tout faire pour le boucher.

La défense satisfaite

Jean-Claude Savoie n’a pas voulu commenter son acquittement et a rapidement quitté le palais de justice de Campbellton.

L’avocat de M. Savoie, Mikael Bernard, a expliqué que son client était soulagé, mais aura quand même à vivre avec le fait que « deux enfants sont décédés dans cette affaire ».

«Ce n’est pas quelque chose qui est facile pour lui, même après cette victoire, a-t-il déclaré. Il est soulagé, mais ce n’est qu’une des nombreuses étapes vers la guérison pour lui.»

Déception

Du côté de la Couronne, on espérait un autre résultat.

«De toute évidence, nous sommes déçus. On pensait que c’était suffisant, mais le jury voyait les choses autrement», a déclaré Pierre Roussell.

Me Roussell n’a pas voulu dire s’il compte porter la décision en appel, mais il prendra le temps d’évaluer le dossier.

La famille des victimes n’a pas voulu commenter l’acquittement de Jean-Claude Savoie.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.