/news/politics
Navigation

Les moutons noirs qui l’avaient vu venir

Les moutons noirs qui l’avaient vu venir
Photo AFP

Coup d'oeil sur cet article

Les rares experts ou commentateurs qui ont osé prédire la victoire de Trump apparaissaient comme de véritables moutons noirs avant mardi. Ce sont finalement eux qui ont eu raison, au même titre que plusieurs prophètes inusités.

Le professeur qui ne s’est jamais trompé

Depuis 1984, Allan J. Lichtman a prédit qui allait remporter le vote populaire de la présidentielle américaine sans se tromper. Ce professeur d’histoire à l’American University de Washington a créé un système de 13 facteurs basés sur la performance du parti au pouvoir. En septembre dernier, il avait conclu que les démocrates ne pourraient pas garder les clés de la Maison-Blanche.

Le polémiste anti-Trump

Bien qu’il ait qualifié Donald Trump de «clown à temps partiel et sociopathe», le polémiste et réalisateur du film Fahrenheit 9/11, Michael Moore, avait publié en juillet un texte prédisant que «l’homme blanc en colère» ferait gagner le candidat républicain.

Simpsons prémonitoire

Un épisode de l’émission Les Simpsons diffusé en 2000 a pris un sens prémonitoire 16 ans plus tard. Dans «Les Simpsons dans 30 ans», Lisa apparaît comme la nouvelle présidente américaine, succédant à un Donald Trump qui a laissé le pays dans un état critique.

Le singe prophète

Le singe Geda a correctement prophétisé la victoire de Donald Trump la semaine dernière et a même embrassé une réplique en carton du candidat républicain. L’animal, qui se trouve dans un parc touristique en Chine, est souvent utilisé pour prédire les gagnants des matchs de soccer européens.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.