/entertainment/comedy
Navigation

Mariana pas barrée

Mariana Mazza offre un spectacle sans tabou, pour les 16 ans et plus.
Photo Agence QMI, Dominic Gouin Mariana Mazza offre un spectacle sans tabou, pour les 16 ans et plus.

Coup d'oeil sur cet article

Ayant le vent dans les voiles depuis plusieurs mois, Mariana Mazza faisait mercredi la rentrée montréalaise de Femme ta gueule, son tout premier one woman show. Pour l’humoriste de 26 ans, il ne semble y avoir aucun tabou. Masturbation, fellation, immigration, elle aborde tous les sujets avec candeur et de façon parfois très crue. Un spectacle très assumé par une comique «pas barrée».

Meilleures blagues

-«Je suis une femme, je suis moitié arabe et moitié latine. Pis j’ai l’air d’une gouine. J’étais vraiment heureuse de ne pas me réveiller aux États-Unis ce matin.»

-«Je suis la fan numéro un d’Éric Lapointe. C’est un peu comme notre Bon Jovi qu’on aurait crissé dans une sécheuse avec une poignée de clous. Y’a-tu quelqu’un qui lui a déjà dit qu’il est allergique aux noix? Il ne devrait pas chanter Bobépine, mais Épipène.»

-«Je suis allée souper avec Yvon Deschamps dans son restaurant. On s’entend que c’est le rêve de n’importe quel jeune humoriste d’aller souper au restaurant.»

Sujets très variés

En 90 minutes, sans entracte, Mariana Mazza aborde une foule de sujets, passant souvent du coq à l’âne.

Appuyée par Michel Sigouin, à la script-édition, l’humoriste parle avec naturel de sa voix grave («on m’a dit que j’avais la voix la plus aiguë d’un homme»), de son célibat («ce ne sont pas les gars qui couchent avec moi, c’est moi qui les envagine»), de sa mère («j’ai récemment déménagé de chez elle parce que nos cycles menstruels s’étaient synchronisés») et de DivaCup («j’me suis “fisté” sous les encouragements de Korine Côté»).

Vulgarité assumée

Si vous trouvez Mariana Mazza parfois vulgaire en entrevue, sachez qu’elle l’est facilement 10 fois plus en spectacle. L’humoriste sacre très souvent durant son monologue, mais ses mots vulgaires viennent habituellement appuyer ses propos. Cela dit, ses histoires sont pour un public averti de probablement 16 ans et plus. On ne conseille pas aux parents d’y emmener des enfants plus jeunes.

Léger Ralentissement

Alors que les 75 premières minutes du spectacle ont été très rythmées, Mariana s’est un peu trop longuement mise à interagir avec certains spectateurs dans l’assistance, mercredi soir, lors de la première. Ce segment a malheureusement cassé le rythme du spectacle.

Stand-up énergique

On s’attendait à un spectacle énergique, on n’a pas été déçu. Tel un ouragan sur scène, Mariana Mazza livre son texte de façon très rythmée, aidée par la mise en scène sobre de Christian Viau. La jeune femme ne bouge pas énormément sur scène, mais sa livraison est loin d’être statique.

LE VERDICT

Ce n’est pas pour rien que Mariana Mazza connaît autant de succès présentement (plus de 60 000 billets ont déjà été vendus de sa tournée). L’humoriste parle efficacement à une jeune génération qui se retrouve peut-être moins dans d’autres humoristes. Avec le bon public, la comique peut prévoir une très longue tournée à travers le Québec.