/lifestyle/books
Navigation

Un programme de 12 semaines pour s’épanouir

Un programme de 12 semaines  pour s’épanouir
Photo courtoisie, Mathieu Dupuis

Coup d'oeil sur cet article

Christine Michaud, auteure de plusieurs best-sellers sur le bonheur et le mieux-être, partage avec le grand public le fruit de ses études à Harvard sur le bonheur dans un livre bien conçu, pertinent et magnifiquement illustré: Mon projet bonheur.

À la fin de l’été 2015, dans le cadre d’un certificat en psychologie positive avec Tal Ben-Shahar, celui qu’on appelle «le grand prof du bonheur de Harvard», Christine Michaud a lancé Mon projet BONHEUR sur le web.

Elle a accompagné plus de 1600 participants dans cette démarche, pendant 12 semaines. Ce livre est né de cette aventure enrichissante, de manière à ce que les résultats de cette étude se fassent connaître du grand public.

Le programme concret proposé par Christine Michaud dans son livre se réalise sur une période de 12 semaines. Chaque semaine aborde un thème particulier, comme l’apaisement, le plaisir, la bonté, l’amour et s’accompagne d’activités, de défis «30 jours», d’exemples concrets et de témoignages. Ce programme est conçu pour découvrir ses forces, faire son grand ménage intérieur et extérieur et se réaliser davantage.

Christine Michaud, au cours de ce programme d’études, a ciblé les 12 thématiques qui avaient donné le plus de résultats, qui avaient été les plus marquantes dans sa vie et qui avaient apporté le plus de changements positifs. «Je voulais les tester. J’ai lancé l’idée sur Facebook en me disant: si j’ai 200 personnes, ce serait génial. Il y a 1625 personnes qui se sont inscrites!» raconte-t-elle en entrevue. Ces gens ont relevé le défi et partagé leurs impressions, et c’est ce qui se retrouve dans le livre.

<b>Christine Michaud, préface de Frédéric Lenoir</b><br>
<i>Mon projet bonheur</i><br> 
Éditions Édito, 224 pages
Photo courtoisie, Mathieu Dupuis
Christine Michaud, préface de Frédéric Lenoir
Mon projet bonheur
Éditions Édito, 224 pages

L’ouvrage « le plus abouti »

«C’est mon huitième ouvrage, mais c’est le plus abouti, le plus solide, parce que c’est la première fois que j’écris quelque chose qui est référencé, scientifiquement.» Elle a même créé une bourse d’études pour Éliane Dupont-Raymond, une étudiante en psychologie de l’Université de Sherbrooke, pour qu’elle l’aide à revérifier les références scientifiques.

Christine souligne que le bonheur est en partie lié à notre génétique (50 %), à nos circonstances de vie (10 %), et à nos activités volontaires (40 %). «Qu’est-ce qu’on va faire pour aller mieux? C’est énorme! C’est génial parce que ça veut dire que c’est fini, les victimes: peu importent les raisons, peu importe ce qu’on a vécu, on peut changer les choses, on peut améliorer notre vie.»

«Je voulais créer une communauté de gens qui chemineraient vers le bonheur, vers du positif. Je pense qu’on n’est pas tout seul sur la terre et on doit être là les uns pour les autres. Les relations, c’est d’ailleurs le facteur numéro un du bonheur. On a découvert ça en psychologie positive.» Elle voulait faire le programme de 12 semaines avec eux: elle l’a fait et a témoigné, comme eux, de ce qui se passait, pour que les gens partagent et s’inspirent des témoignages des autres.

Avoir une « vie optimale »

«Il faut que la société s’empare de la psychologie positive. C’est pour tout le monde et ça peut bénéficier à chaque être humain. (...) C’est pas de la pensée positive: on ne dit pas que tout va se régler tout seul et que tout va bien aller. On cherche à découvrir ce qui fait que l’humain peut avoir une vie optimale, être heureux, se réaliser, s’épanouir, donner du sens à sa vie, tout en sachant que la vie a ses hauts et ses bas et que c’est pas toujours facile. (...) Pour moi, la vie est magique... mais la magie, ça s’explique», affirme Christine Michaud.

► Christine Michaud est l’auteure de cinq best-sellers dont C’est beau la vie et Sexy, zen, happy.

► Elle sera en signature au Salon du livre de Montréal les 18 et 19 novembre.