/opinion/columnists
Navigation

Voici revenu le temps des ghettos

Coup d'oeil sur cet article

Ainsi, un promoteur veut construire un projet immobilier pour musulmans en Montérégie. 

Un ghetto?

Naaah, ne craignez rien.

Vu que l’homme d’affaires a le cœur sur la main et qu’il fait preuve d’une très grande ouverture d’esprit, il est prêt à accepter 20 % de résidents non musulmans.

À condition que ces gens partagent «les bonnes valeurs».

Il est gentil, non?

TERRE DES HOMMES

Radio-Canada, qui a sorti cette nouvelle hier, a aussi appris qu’un projet immobilier « pour Chinois » est également sur les planches dans la même région.

On se croirait à l’Expo 67. À droite, le pavillon de l’Allemagne. À gauche, celui de la Thaïlande.

Faites étamper votre passeport et n’oubliez pas de vous essuyer les pieds.

Il fut un temps où l’on prônait le mélange, la coexistence, le melting pot.

Voici maintenant revenu le temps des ghettos. Chacun dans son coin et les vaches seront bien gardées.

Ça me rappelle une affiche pour une maison de retraite pour homosexuels que j’avais vue dans le quartier gai de Montréal.

C’est drôle: la majorité doit s’ouvrir aux minorités, mais les minorités, elles, peuvent se refermer sur elles-mêmes sans être embêtées par la Commission des droits de la personne.

Vite, des toilettes pour transgenres dans toutes les écoles du Québec!

Il faut s’ouvrir, accueillir, se diversifier, célébrer la différence ethnique, religieuse, culturelle, sexuelle.

Mais pendant ce temps, un promoteur peut construire des immeubles pour musulmans seulement en toute quiétude. Vous pensez qu’il va y avoir des toilettes pour transgenres, dans ces bâtiments? Ou qu’on va permettre l’ouverture de synagogues?

Croyez-vous que le défilé de la fierté gaie pourra passer par là l’an prochain? Avec Mado Lamothe déguisée en femme de Trump?

Je suis peut-être cynique, mais quelque chose me dit que non...

L’amour halal, oui. L’amour anal, non.

SE PROTÉGER DES ISLAMOPHOBES

C’est tout ce qui nous manquait.

Un beau petit Molenbeek sur la Rive-Sud de Montréal.

Les adeptes de Justin Kumbaya Trudeau me diront qu’il y a bien un quartier chinois et une Petite Italie à Montréal. Pourquoi pas un village musulman?

C’est oublier que tout le monde peut déménager aux abords du Marché Jean-Talon, qu’il n’y a pas de quotas pour les «non-Italiens».

On ne dit pas: «Passé 10, on n’en accep­te plus!»

Hâte de voir la réaction de notre gauche gnangnan. Je suis sûr qu’ils vont trouver ça hypercool.

«Après tout, vont-ils nous dire, les musulmans ont le droit de se protéger contre la montée inquiétante de l’islamophobie.»

Ah oui, c’est vrai. Les mosquées qui flambent, les bandes de Québécois racis­tes qui arrachent le voile des musulma­nes...

BIENVENUE CHEZ VOUS !

«C’est pour ça qu’on vient au Canada, parce qu’on sait qu’ici les droits de la personne sont importants», de dire le promoteur du quartier musulman.

Tout est là.

Non seulement ça, monsieur, mais le gouvernement Couillard ne veut mettre AUCUNE balise pour encadrer les demandes d’accommodements dans les écoles et les hôpitaux!

Que voulez-vous, on est ouvert ou bedon on l’est pas.

On est tellement ouvert qu’on applau­dit de bonheur quand vous nous fermez la porte en pleine face...