/news/currentevents
Navigation

42 mois de prison pour le chauffard qui a fauché la vie de l'ex-député Georges Mamelonet

Georges Mamelonet
Photo Agence QMI / Archives

Coup d'oeil sur cet article

RIMOUSKI | Un chauffard de 33 ans qui a causé la mort de l’ex-député libéral de Gaspé Georges Mamelonet ira en prison pour 42 mois, ce qui n’est pas assez selon la famille de la victime.

Samuel Labonté, 33 ans, a plaidé coupable à des accusations de conduite avec les capacités affaiblies causant la mort et de conduite avec les capacités affaiblies causant des lésions. Le juge lui a imposé une peine de 42 mois de prison.

Christophe Mamelonet, le fils de Georges Mamelonet, a déclaré être déçu de la peine imposée à Samuel Labonté.

«Il a plaidé coupable, mais 42 mois de prison pour un geste comme ça, pour moi, c’est rien comme peine. Je m’attendais à plus», a-t-il affirmé au Journal, précisant tout même être soulagé que le dossier soit clos puisqu’un procès aurait été trop pénible pour la famille.

Le 11 mars 2015, Labonté avait le double d’alcool dans le sang de la limite permise lorsque sa camionnette a dévié de sa voie pour aller percuter un poids lourd.

M. Mamelonet, qui suivait à l’arrière, n’a pu éviter l’impact. Il a succombé à ses blessures quelques heures plus tard.

Sa femme, qui était assise du côté passager, avait quant à elle subi plusieurs fractures lors de l’accident.

Lourde perte

Selon le maire de Percé, André Boudreau, Georges Mamelonet vivait à «100 miles à l’heure» et apportait beaucoup d’énergie positive à Percé.

«C’est un gars qui était très positif, c’était un visionnaire. Dans une région comme la nôtre, des individus comme ça, c’est important. On a été obligé de reprendre son travail et essayer de pousser pour aller aussi vite qu’il le faisait. C’est une grande perte pour Percé», s’est-il désolé.

Né à Casablanca, au Maroc, Georges Mamelonet était arrivé au Québec en 1977.

De maire à député

Il avait été maire de Percé de 2003 à 2008. Après une tentative avortée en 2007, il avait réussi à se faire élire sous la bannière du Parti libéral dans la circonscription de Gaspé lors de l’élection générale de 2008.

– Avec l’Agence QMI

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.