/news/politics
Navigation

L’ancienne première ministre Marois cède ses archives à Bibliothèque et Archives nationales du Québec

L’ancienne première ministre Marois cède ses archives à Bibliothèque et Archives nationales du Québec
PHOTO COURTOISIE

Coup d'oeil sur cet article

MONTRÉAL – L’ancienne première ministre Pauline Marois a cédé ses archives à Bibliothèque et Archives nationales du Québec.

«C'est avec une grande fierté et avec le désir d'assumer un devoir de mémoire pour les prochaines générations qui souhaiteront mieux connaître notre histoire que je fais don de mes archives à BAnQ», a indiqué Pauline Marois dans un communiqué, vendredi.

«Le fonds d'archives acquis par BAnQ témoigne de la vie privée et publique de Pauline Marois de la fin des années 1950 à 2014, a précisé BAnQ, dans le même communiqué. Les documents témoignent principalement de sa vie militante au sein du Parti Québécois, de sa carrière professionnelle en tant que consultante, conférencière et professeure, et de sa carrière politique à titre de députée, de ministre et de première ministre.»

Le fonds Pauline Marois comprend notamment près de 8 mètres linéaires de documents textuels, environ 500 photographies et 16 cassettes audio.

BAnQ conserve les fonds d’archives d’autres premiers ministres de l'histoire contemporaine du Québec, notamment ceux de Jean Lesage, Jean-Jacques Bertrand, Robert Bourassa, René Lévesque, Daniel Johnson fils, Jacques Parizeau, Lucien Bouchard et Bernard Landry. «Le fonds Pauline Marois s'ajoute également à ceux de pionnières de l'histoire politique québécoise (fonds Lise Payette, Lise Bacon, Liza Frulla, Louise Harel, Louise Beaudoin, Monique Gagnon-Tremblay)», a souligné BAnQ, vendredi.

Pauline Marois a été la première femme de l'histoire du Québec à occuper la fonction de première ministre, du 19 septembre 2012 au 23 avril 2014, a rappelé l’organisme provincial.