/entertainment/movies
Navigation

Les Bougon censurés

Coup d'oeil sur cet article

Un mois avant sa sortie en salle, le film des Bougon suscite déjà la controverse. À cause d’une paire de fesses, d’un sacre et d’une réplique, la bande-annonce de Votez Bougon ne pourra pas être présentée à la télé, a appris Le Journal.

 La séquence n’a pas reçu le feu vert de Telecaster, une firme torontoise chargée d’examiner et d’approuver les messages publicitaires avant leur diffusion. Selon le groupe de régulation, la bande-annonce de 30 secondes, qui réunit des scènes du long métrage de Jean-François Pouliot, contrevient aux normes établies concernant le langage vulgaire. Aux dires de Tim Ringuette, président d’Entract Films, qui sous-distribue le film pour Aetios et Remstar, le sacre («osti») proféré par Junior Bougon (Antoine Bertrand) a choqué l’oreille du comité, tout comme cette phrase prononcée par Dolorès Bougon (Hélène Bourgeois-Leclerc) : «Ça va-t-être d’la vrai tv d’cul!»

Côté nudité, le bikini révélateur d’une figurante qu’on aperçoit de dos durant 0,5 seconde aurait également été sanctionné.

«Je lance 25 films par année, j’ai des campagnes télé qui roulent constamment... Ça ne m’est jamais arrivé, déclare Tim Ringuette. Peut-être que les gens ont redoublé de vigilance parce que c’était les Bougon et qu’ils savent que c’est irrévérencieux.»
 
Une surprise

Selon les recommandations de Telecaster, la bande-annonce n’aurait pu être présentée qu’après 21 h, une restriction qui aurait passablement chamboulé la vaste campagne de promotion du film, qui comprend des diffusions durant quelques-unes des émissions les plus regardées, comme Unité 9 et La Voix Junior.

Jointe au téléphone, la productrice du long métrage, Fabienne Larouche parle non seulement de surprise totale, mais de censure. «On a fait la bande-annonce avec discernement. Parce qu’avec tout ce qu’il y a dans le film, on aurait pu aller bien plus loin», dit-elle.

Même son de cloche du côté du réalisateur Jean-François Pouliot. «Même moi je croyais qu’on avait peut-être été un peu trop soft!» s’exclame-t-il.

Du côté de Telecaster, personne n’a voulu répondre à nos questions hier pour une question de «confidentialité». Seule la présidente du groupe, Catherine MacLeod, était autorisée à commenter l’affaire, mais cette dernière était à l’extérieur du bureau.
 
Retour en salle de montage

Mise en ligne au début du mois, la bande-annonce de Votez Bougon avait pourtant reçu le visa général de la Régie du cinéma, souligne Tim Ringuette.

Tombé hier, ce verdict oblige Entract, Aetios et Remstar à retourner en salle de montage pour pondre une nouvelle bande-annonce qui sera approuvée avant mardi, date à laquelle la campagne de promotion du film doit officiellement commencer.

Scénarisé par François Avard, Jean-François Mercier et Louis Morissette, Votez Bougon sortira en salle le 16 décembre.