/news/currentevents
Navigation

Une fillette de sept ans offerte comme «jouet sexuel» sur Craiglist

Coup d'oeil sur cet article

HAMILTON – Neuf personnes ont été arrêtées au terme d’une vaste enquête liée à des agressions sexuelles et au proxénétisme qui a fait au moins quatre victimes, dont une fillette de sept ans, a annoncé la police de Hamilton jeudi.

Selon le corps policier, l’enquête a débuté grâce à une information anonyme selon laquelle une jeune fille de sept ans se ferait agresser sexuellement.

En mai, le petit ami de la mère de la fillette a été arrêté. Il fait face à 40 chefs d’accusation d’agressions sexuelles, de contacts sexuels, de fabrication et distribution de pornographie juvénile, d’assaut et de voyeurisme.

Mais l’histoire ne s’arrête pas là. En saisissant du matériel informatique, la police de Hamilton a découvert que la fillette avait été offerte comme «jouet sexuel» sur le site de petites annonces Craiglist.

Ainsi, trois hommes et une femme ont été appréhendés au cours de l’été et font désormais face à des accusations en lien avec des agressions sexuelles et de la pornographie juvénile.

Deux autres hommes ont été arrêtés subséquemment pour pornographie juvénile, grâce aux informations obtenues lors de la première série d’arrestations.

Pour sa part, la mère de la fillette a été arrêtée pour avoir failli à fournir les choses nécessaires à l’existence d’un enfant de moins de 16 ans.

Toujours grâce aux retombées de l’enquête initiale, les policiers sont également parvenus à arrêter Geoffroy Burnet, un professeur de Hamilton, pour des agressions sexuelles commises sur deux étudiantes.

La police croit qu’il aurait pu faire d’autres victimes.

À l’exception de celui de l’ancien professeur, les noms des personnes arrêtés ne peuvent être divulgués, pour protéger l’identité des victimes.

Au total, 73 chefs d’accusation ont été déposés à ce jour contre les neuf prévenus.

«Nous encourageons les gens de la communauté à parler pour les enfants. Travaillons ensemble pour briser le silence entourant l’exploitation sexuelle des enfants», a appelé le détective David Dunbar.