/world/usa
Navigation

Donald Trump, attiré sexuellement par sa fille?

Coup d'oeil sur cet article

Le chroniqueur du Washington Post, Richard Cohen, a écrit que le président élu Donald Trump lui a déjà demandé: «Est-ce mal d'être plus attiré sexuellement par votre propre fille que par votre femme?» Or, ce segment, qui devait paraître dans la chronique intitulée Our Next President, The Godfather, a été discrètement retiré avant la publication de l’article mardi, rapporte BuzzFeedNews. L’homme d’affaires faisait référence à Ivanka, qui avait 13 ans à l'époque.

Instagram

Cette citation était incluse dans l’article original reçu lundi en brouillon par le Post et ses autres médias affiliés, mais a été écartée de la version finale apprend BuzzFeedNews.

Une affaire de famille      

Instagram

Dans sa chronique, Cohen divulgue les liens familiaux et politiques assez floues du président élu, alors qu'il se prépare à entrer à la Maison-Blanche. Comme il introduisait Jared Kushner, le mari d’Ivanka Trump, dans le portrait de famille, le chroniqueur a largué la bombe.

«Jared Kushner, notre Tom Hagen et mari de la magnifique fille de Donald Trump – "Est-ce que je peux te demander quelque chose?" A demandé Trump à quelqu’un que je connais à propos de sa fille, alors âgée de 13 ans, "Est-ce mal d'être plus attiré sexuellement par votre propre fille que par votre femme?" – qui a perdu depuis son image de parfait scout. Il s'avère que l'admission de Kushner à Harvard a été précédée d’une contribution de 2,5 millions de dollars de son père».

Cette version originale n’a été publiée nulle part dans son intégralité. Voici ce qui a été divulgué.

«Jared Kushner, notre Tom Hagen et mari de la magnifique fille de Donald Trump, a perdu depuis son image de parfait scout. Il s'avère que l'admission de Kushner à Harvard a été précédée d’une contribution de 2,5 millions de dollars par son père».

Instagram

Une décision éditoriale

Fred Hiatt, éditeur de la page éditoriale du Washington Post, a rejeté les questions concernant la modification. «Nous (ou le Washington Post Writers Group, notre syndicat affilié) révisons chaque colonne pour essayer de la rendre aussi pertinente qu'elle peut l’être, a déclaré Hiatt BuzzFeedNews. Nous ne pensons pas qu'il serait juste pour nos collaborateurs de discuter du processus d'édition, et ne voyons pas ce qu'il y a à gagner en parlant de choses qui ne sont pas publiées. Il existe d'innombrables projets qui ne voient jamais le jour», conclut-il.

Qui dit vrai?

L'histoire n’est pas claire. Cohen ne dévoile pas sa source et il est difficile de vérifier si l’anecdote est véridique. C’est peut-être pour cette raison que le Post a décidé de retirer le passage.

Instagram

Ceci étant dit, Trump n’en est pas à sa première déclaration offensante envers les femmes. Complexe rapporte que lorsqu’il a rencontré Paris Hilton, âgée à l’époque de 12 ans, le futur président des États-Unis avait confié qu’il «n’était pas intéressé», mais que la préadolescente était magnifique. Il est également reconnu pour rôder autour des vestiaires des concours de beauté. Certaines participantes ont à peine 15 ans. Ivanka, elle-même, a déjà confirmé que son père avait cette étrange habitude.  

Instagram

Trump a aussi tenu des propos discutables sur sa fille Ivanka. Il a déjà comparé une camérawoman de The Apprentice à la femme d’affaires, jugeant toutefois que l’héritière était beaucoup plus jolie. Il a admis à Howard Stern que sa fille était «un beau morceau de viande» et durant une apparition à l’émission The View, en 2006, il a déclaré que si Ivanka n’était pas sa fille, il serait probablement en couple avec elle. 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.