/misc
Navigation

Aider son prochain

Cuisiniers
Photo courtoisie Le sourire de ces bénévoles et bienfaiteurs au grand cœur en dit long sur leur désir de venir en aide aux gens dans le besoin. Sur ce cliché, les sept dirigeants de SCI Montréal lors des dîner et souper de Noël qu’ils ont servis à plus de 600 démunis de l’Accueil Bonneau.

Coup d'oeil sur cet article

Il est déconcertant de réaliser qu’encore aujourd’hui, chez nous, il y a des gens qui ne mangent pas toujours à leur faim.

Face à ce triste constat de notre société prétendument moderne, il y a heureusement des organismes qui viennent en aide aux plus démunis.

Unir ses forces

Le Club safari international, mieux connu sous l’acronyme anglophone SCI, est un regroupement de chasseurs comptant plus de 55 000 membres à l’échelle planétaire.

Cette association sans but lucratif se bat pour la conservation de la faune et des habitats naturels. Elle se démène aussi pour protéger mère Nature contre la destruction des écosystèmes, le braconnage, la prédation et d’autres dangers qui pourraient mettre en péril nos ressources naturelles. De plus, les bénévoles soutiennent et appuient les programmes d’éducation, les projets humanitaires ainsi que les divers engagements pouvant aider à garantir l’avenir de cette belle activité de prélèvement qu’est la chasse.

Entraide

Depuis maintenant près de 140 ans, l’Accueil Bonneau, à Montréal, ouvre ses portes à des centaines d’itinérants et d’êtres humains dans le besoin.

Tout au long de l’automne 2016, les bénévoles de SCI Montréal ont sollicité leurs amis et leurs connaissances afin qu’ils partagent une certaine partie de leur venaison. Toute cette belle viande a été envoyée chez le Boucher du chasseur Himbeault Gibier et transformée gracieusement par la suite en tourtières. Puis, juste avant le temps des Fêtes, les sept membres de la direction de la section montréalaise ont servi un dîner et un souper de Noël à plus de 600 personnes qui l’ont vraiment beaucoup apprécié.

Deuxième édition

Dans le cadre du programme Chasseurs contre la faim du SCI, le président, Armando Vendittozzi, demande à tous les nemrods de remettre une petite partie de leur venaison afin que son équipe et lui puissent répéter cette incroyable journée de bienfaisance, le mardi 20 décembre.

Les généreux donateurs n’ont qu’à laisser chez Himbeault Gibier leurs paquets de viande d’ours, de chevreuil, d’orignal, de sauvagines et de tout ce qui peut agrémenter des tourtières. Ils peuvent aussi composer le 514 791-5777 pour qu’un bénévole les ramasse.

S’impliquer

Cette belle organisation, qui a déjà remis des dons en argent aux fondations Mira, East et Rêves d’enfants, ainsi qu’à la FédéCP pour un projet de recherche, tiendra son banquet annuel le 25 mars prochain à Saint-Léonard.

Pour aider ces volontaires à réaliser leurs bonnes actions ou pour joindre vos efforts aux leurs, visitez le site www.sci-montreal.org ou téléphonez au numéro précédemment mentionné.

Recette

Pour vous aider à savourer ­encore plus vos venaisons, voici une recette de Marie-Noël Hamelin, chef exécutif chez Le 7e sel... chef et ­traiteur à domicile à Grand-Remous, en Outaouais.

Perdrix braisées aux saucisses, sauce moutarde sèche

Pour 4 à 6 personnes

Ingrédients

  • 4 perdrix
  • ​30 ml (2 c. à table) de gras de canard
  • ​60 ml (4 c. à table) de beurre fondu
  • ​30 ml (2 c. à table) de moutarde sèche
  • ​4 saucisses italiennes douces déjà cuites, coupées en rondelles
  • ​20 pommes de terre grelots
  • ​2 oignons espagnols ou rouges taillés en demi-lunes
  • ​Sel aux herbes de Provence et poivre noir du moulin, au goût

Préparation

​1. Dans un poêlon, faites colorer les perdrix de tous les côtés dans le gras de canard. Réservez.

2. Dans un petit bol, mélangez le beurre fondu et la moutarde sèche. Assaisonnez. Badigeonnez généreusement chaque perdrix de ce mélange.

3. Au fond d’une grosse cocotte allant au four, étalez la moitié des oignons, puis déposez les perdrix. Entourez les perdrix avec le reste des oignons, les saucisses et les pommes de terre grelots.

4. Couvrez de papier d’aluminium et enfournez à 300 ºF pendant environ 2 h 15. Cuire à découvert les 20 dernières minutes de ­cuisson. Savourez!