/24m/job-training
Navigation

Gestionnaire : public ou privé?

Gestionnaire : public ou privé?
Photo Fotolia

Coup d'oeil sur cet article

Les individus les plus éduqués et disposant d’une expérience de travail pertinente ont généralement la possibilité de décrocher un poste de gestionnaire. Gestionnaire certes, mais dans le public ou dans le privé?

Les cadres qui rejoignent les institutions publiques savent pertinemment qu’il leur sera impossible d’y faire fortune. Cependant, ils comptent peut-être sur des responsabilités plus importantes, ou encore ils placent la contribution à la société au sommet de leurs priorités. De plus, l’atteinte des objectifs à tout prix n’est pas une contrainte que l’on retrouve traditionnellement dans le public.

Les personnes très axées sur la performance, en revanche, auraient tout intérêt à rejoindre le secteur privé afin d’être rémunérées en conséquence. En effet, l’Institut de la statistique du Québec a estimé que pour l’année 2014-2015, les employés publics provinciaux ont gagné 11,5 % de moins que leurs pairs du secteur privé.

Les gestionnaires pressés de changer le monde seront peut-être plus à leur place dans le secteur privé. Les gestionnaires du secteur public doivent appuyer leurs décisions en regard des lois et des règlements qui prévalent.

Peu importe où vous en êtes rendu dans votre vie professionnelle, les secteurs public et privé offrent de belles opportunités, mais il est important de bien connaître les différences entre ces deux structures pour prendre la meilleure décision concernant votre carrière.