/sports/soccer
Navigation

MLS: Un nouveau statut pour les joueurs canadiens

Ballou Jean-Yves Tabla.
Photo le Journal de Montréal, Pierre-Paul Poulin Ballou Jean-Yves Tabla.

Coup d'oeil sur cet article

La Major League Soccer (MLS) a annoncé, mercredi, que les joueurs canadiens ne seront plus considérés comme des joueurs étrangers au sein des clubs américains de la ligue, à quelques conditions.

Ces joueurs devront cependant avoir été formés par l’académie d’un club canadien de la MLS, ou par un programme jeunesse canadien approuvé par la ligue.

Cela permettra l’embauche d’un plus grand nombre de joueurs canadiens au sein des équipes américaines, puisque ceux-ci devaient auparavant occuper une place de joueur étranger.

Chaque club dispose de huit places de joueur étranger, bien que certains les échangent, de sorte qu’il peut arriver qu’un club compte plus de huit joueurs étrangers.

Cette mesure, dans son ancien fonctionnement, causait un désavantage pour les joueurs canadiens qui étaient considérés comme étrangers dans les clubs américains, alors que les joueurs américains étaient considérés comme locaux autant aux États-Unis que dans les clubs basés au nord de la frontière.

Cette initiative devrait donc permettre à un plus grand nombre de joueurs canadiens d’évoluer dans le circuit Garber et, à terme, favoriser le développement du soccer canadien ainsi que son équipe nationale.

Pour l’instant, la liste de joueurs qui bénéficieront de ce changement de statut demeure courte, puisque peu de joueurs canadiens actifs dans la MLS ont été formés par les clubs et programmes locaux approuvés.

Les jeunes Ballou Jean-Yves Tabla et David Choinière deviendront admissibles, mais d’autres joueurs plus vieux, comme Kyle Bekker ou Wandrille Lefèvre, resteront des joueurs étrangers s’ils doivent éventuellement joindre les rangs d’un club américain.

Il s’agit d’une mesure qui portera ses fruits surtout à long terme pour le Canada.

Favoriser le développement

La MLS a aussi annoncé la création d’un groupe de travail visant à améliorer le développement des jeunes joueurs de soccer au Canada.

Le groupe de travail comprendra des membres de l’Association canadienne de soccer, des gens de la MLS ainsi que des représentants des trois clubs canadiens du circuit Garber. Son objectif sera notamment d’améliorer la formation des entraîneurs autant que les jeunes joueurs.

Ces nouvelles mesures comprennent également l’extension du programme Génération Adidas au Canada. Cela permettra éventuellement aux meilleurs talents évoluant dans le circuit universitaire canadien de devenir disponibles au SuperDraft de la MLS.