/lifestyle/health
Navigation

Attention aux chutes!

elderly falling in bathroom because slippery surfaces
toa555 - Fotolia

Coup d'oeil sur cet article

Je suis très préoccupée par ce que vivent nos personnes âgées. Et parmi les éléments qui me préoccupent, ce sont les chutes parce qu’elles entraînent des hospitalisations et des pertes d’autonomie importantes.

Au Canada, 20 % des personnes âgées ont déclaré avoir chuté au moins une fois, et ce pourcentage était plus élevé chez les 80 ans et plus. (1)

Les chutes ont des répercussions au niveau physique (blessures, fractures, traumatismes cérébraux, invalidité, etc.) et au niveau psychologique (peur de tomber, perte d'autonomie, isolement accru, immobilisation et dépression.)

Saviez-vous que les chutes sont la principale cause d'hospitalisation pour blessures chez environ 30 % de nos aînés, et ce, annuellement?

Les personnes âgées sont plus vulnérables aux chutes, et ce pour plusieurs raisons. En avançant en âge, les gens subissent des changements au niveau de leur vision, de l’audition, de l’équilibre, de la démarche et de la vigueur musculaire. À cela s’ajoutent les maladies chroniques (diabète, arthrite, Parkinson, etc.), les effets secondaires des médicaments, la malnutrition, l’inactivité physique, la déshydratation, les infections aiguës et les douleurs de toutes sortes.

Dangers

Il ne faut pas non plus oublier l’environnement qui peut devenir un réel danger: tapis trop épais, surfaces glissantes, carpettes, cordons électriques, mauvais éclairages, baignoires et j’en passe. De 40 à 60 % des chutes sont liées à un environnement inadéquat. (1)

Et que dire de la consommation d’alcool, des marchettes ou des cannes mal ajustées, des chaussures inadéquates, des pantoufles, des vêtements trop longs! Bref, la liste est longue.

Mais l’élément le plus important à retenir est que la personne âgée qui a déjà fait une chute est trois fois plus à risque de chuter au cours de l’année suivante!

Les chutes sont directement responsables de 95 % de toutes les fractures de la hanche chez les personnes de 65 ans et plus. Et plus du tiers de ces personnes hospitalisées vont se retrouver dans des soins de longue durée. D’ailleurs, la hausse du nombre de décès attribuables à une chute a augmenté au cours des 10 dernières années. (1)

Prévention

Prévenir les chutes, oui, mais comment?

Premièrement, pour diminuer la peur de tomber, nous devons offrir à nos personnes âgées des programmes d’exercices qui visent l’équilibre, la force musculaire et le maintien de la posture (comme le tai-chi, le yoga et exercices musculaires). Selon Santé Canada, seulement 11 % des Canadiens de 60 à 79 ans respectent les lignes directrices canadiennes en matière d'activité physique. (2)

Côté alimentation, celle-ci doit être variée et de couleur, avec suffisamment de protéines et bien assaisonnée. Et ne pas oublier l’hydratation qui est aussi essentielle au bon fonctionnement de l’organisme.

Il ne faudrait pas omettre les éléments suivants: appareils bien ajustés (fauteuil roulant, marchettes, cannes), examens de la vue et de l’audition avec ajustement des prothèses s’il y a lieu, environnement sécuritaire, révision et/ou ajustement des médicaments.

Finalement, nous avons tous une responsabilité pour améliorer et maintenir la qualité de vie de nos aînés. Nous devons nous rappeler l’importance de leur implication dans notre société, qui a souvent tendance à les oublier.

(1) Statistique Canada. Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes - Vieillissement en santé (ESCC). Ottawa : Statistique Canada; 2010. Numéro 5146. Disponible : https://www23.statcan.gc.ca/imdb/p2SV_f.pl?

(2) https://www.phac-aspc.gc.ca/seniors-aines/publications/public/injury-blessure/seniors_falls-chutes_aines/index-fra.php#s1-1

Mythe ou réalité: manger du brocoli peut vous aider à prévenir le cancer

RÉALITÉ. Effectivement, il semble que manger du brocoli pourrait aider à diminuer le risque de développer certains cancers comme les cancers du côlon, du sein, du poumon et de la prostate. Cet effet serait attribuable aux glucosinolates qui sont à l’origine de la saveur amère ou piquante de nombreux aliments tels que la moutarde ou le radis.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.