/lifestyle/food
Navigation

Une fromagerie qui rayonne jusqu’à Dubaï

Une fromagerie qui rayonne jusqu’à Dubaï
Crédit photo Domaine Féodal

Coup d'oeil sur cet article

Amoureux du fromage, amoureux de la vie, amoureux l’un de l’autre, les fromagers Guy Dessureault et Lise Mercier ont désormais tout ce dont ils ont besoin pour être heureux.

Après plusieurs années à tirer le diable par la queue, les propriétaires de la fromagerie Domaine Féodal voient enfin la lumière au bout du tunnel. Il y a un an, ils ont investi 1,5 million dans la rénovation de leur boutique et atelier de transformation sur le bord de la rivière Bayonne à Berthierville.

La jolie bâtisse rouge et grise, équipée à la fine pointe de la technologie, leur permettra dé-sormais de produire davantage à moindre coût.

«C’était ça où on disparaissait dans cinq ans», affirme Guy. Comme bien d’autres petits fromagers québécois, lui et sa conjointe voyaient venir l’Accord de libre-échange avec l’Union européenne avec une certaine appréhension. Avec son entrée en vigueur, en 2017, 17 700 tonnes additionnelles de fromages européens inonderont le marché canadien chaque année.

C’est beaucoup pour nos petits artisans qui, contrairement aux importateurs, sont soumis à des normes d’inspection des aliments extrêmement sévères et n’ont droit à aucune subvention.

Mais le couple en a vu d’autres et n’a pas l’intention de se laisser abattre pour si peu. Après avoir frôlé la faillite en 2004, plus rien ne les atteint. «Être entrepreneur, c’est savoir gérer nos peurs. La vie nous donne toujours ce dont nous avons besoin», a constaté Guy au fil des ans.

Aide

Des amis leur ont prêté l’argent nécessaire au bon moment et des mentors sont apparus pour enseigner à Guy ce qu’il avait besoin de savoir pour faire évoluer son art.

Pendant quatre ans, Guy et sa conjointe ont accompli seuls toutes les tâches reliées à la création, production et livraison. «Au début, nous vendions à perte dans les épiceries, pour nous faire connaître», raconte Lise, une femme d’affaires fonceuse et pleine de créativité qui s’est jointe à l’entreprise de son nouvel amoureux en 2004.

Puis, certains de leurs fromages ont commencé à gagner des prix, dont une première médaille d’or pour leur Cendré des prés au British Empire Cheese Show de Toronto en 2008.

Le couple d’artisans fromagers a depuis embauché six employés dont Charles Phénix, ancien chef propriétaire du bistro le Marie Charlotte de Saint-Alphonse-de-Rodriguez et créateur de leurs nouveaux produits: des fromages fins aux saveurs peu communes, dont le Guillaume Tell, un fromage à pâte semi-ferme macéré dans le cidre de glace Leduc-Piedimonte.

Élevé sur une ferme laitière de la région de Lanaudière, Guy a toujours rêvé de faire des bries de Meaux. «Je voulais arriver à faire des fromages de cette qualité, assez bons pour

être reconnus internationalement», dit-il. Lui et sa conjointe peuvent maintenant se réjouir d’avoir réussi à si-gner leurs premiers contrats d’exportation à l’étranger avec plusieurs grands ­hôtels de Dubaï.

«Nous sommes des gens d’action, dit Lise. Nous allons toujours de l’avant.» Si des Français commencent à s’intéresser à leurs produits, le couple a aussi l’intention d’aller vendre ses produits en Allemagne en janvier 2017.

«Il ne faut jamais douter, jamais avoir peur de nos créations», conseille Guy, qui a dû apprendre à faire face à quelques critiques dans le milieu, parce que lui et sa conjointe osaient faire les choses différemment.

Produits vedettes

Le Cendré des prés

Une fromagerie qui rayonne jusqu’à Dubaï
Crédit photo Domaine Féodal

Fromage artisanal à pâte molle et croûte fleurie fait de lait de vache à 100 % provenant de troupeaux ­locaux. Une ligne de cendre de bois d’érable lui donne un goût de beurre fermier.

Le Guillaume Tell

Une fromagerie qui rayonne jusqu’à Dubaï
Crédit photo Domaine Féodal

Fromage au lait de vache à pâte semi-ferme, ­macéré et lavé avec le cidre de glace du Domaine Leduc-Piedimonte.

La Récompense

Fromage à pâte semi-ferme fait de lait de vache, macéré et affiné dans la bière Aphrodisiaque de la brasserie Dieu du Ciel! à Saint-Jérôme.


Leurs fromages sont vendus à leur boutique de Berthierville et dans la plupart des grandes chaînes alimentaires québécoises et canadiennes.

Une fromagerie qui rayonne jusqu’à Dubaï
Crédit photo Domaine Féodal

Fromagerie Domaine Féodal

1303, rang Bayonne Sud

Berthierville (Québec)

(450) 836-7979