/24m/transports
Navigation

«Pellete-in» symbolique sur la piste cyclable du Canal Lachine

Pellete-in Canal Lachine
Photo Caroline Lévesque Pascal Longhy et Renaud Gignac font partie du groupe de citoyens organisant le «Pellete-in» sur la piste cyclable du Canal Lachine vendredi.

Coup d'oeil sur cet article

Un premier «pellete-in» sera organisé vendredi sur la piste cyclable du canal Lachine, par un groupe de citoyens désireux d’y faire du vélo l’hiver.

«L’hiver, c’est toujours plus dangereux quand il n’y a pas de piste, avec la neige qui ne peut être déblayée à côté des voitures stationnées. On a encore moins de place dans la rue que les autres saisons», reconnaît Renaud Gignac, un des instigateurs du projet.

Le groupe citoyen ne demande pas que la neige soit simplement tapée, mais carrément dégagée pour pouvoir rouler sur l’asphalte.

«C’est un investissement dans la sécurité et les transports actifs permettant de lutter contre les changements climatiques, ajoute le résident du Sud-Ouest. On ne voit vraiment pas les désavantages et on trouve que notre demande est tout à fait raisonnable.»

Vendredi matin, entre 8h30 et 9h30, on prêtera une dizaine des pelles à ceux qui n’auront pas la leur pour dégager symboliquement une petite partie de la piste près de la boutique de vélo Ma bicyclette.

«Il y a vraiment un mouvement et une demande pour continuer d’utiliser cet axe majeur à vélo, reconnaît M. Gignac. Le rythme des décisions des autorités publiques pour déneiger les pistes n’est pas aussi rapide que l’augmentation de la pratique du vélo d’hiver.»

En octobre, la Ville avait fait une demande à Parcs Canada, qui entretient la piste, pour que puissent circuler les cyclistes l’hiver et des discussions sont en cours à ce sujet. Les impacts du projet sont analysés pour assurer l’intégrité de la piste, la sécurité des personnes ainsi que la protection de l’environnement.