/lifestyle/food
Navigation

Des bières dans le bas de Noël

Coup d'oeil sur cet article

David Lévesque Gendron et Martin Thibault, Collaboration spéciale

De plus en plus de brasseries nous préparent des gâteries pour le temps des Fêtes. Ces bières sont souvent aussi riches qu’un digestif, aussi décadentes qu’une pointe de gâteau à grand-maman. Il s’agit de partager une bouteille avec des gens qu’on aime et le réveillon est lancé!

4 bières d’hiver festives

Corne de Glace
Photo courtoisie

À l’Abri de la Tempête, aux Îles-de-la-Madeleine

Le nez: Confiture de fruits et caramel

En bouche: Onctueuse et chaleureuse

Pourquoi c’est bon: Rares sont les bières de glace si élégantes, si bien ficelées. Dans ce cas-ci, c’est une Scotch Ale qui a été ­gelée, concentrant ainsi son malt d’orge en ­saveurs sucrées s’étalant dans un éventail de fruits rouges enivrant. À 14 % d’alcool, il faut la déguster comme un porto.

Réserve de Noël
Photo courtoisie

Les Trois Mousquetaires, à Brossard

Le nez: Pain d’épices et sapinage

En bouche: Fruitée et riche

Pourquoi c’est bon: Le bouquet d’épices de cette ale forte rappelle plusieurs des parfums que l’on associe au temps des Fêtes, sans ­jamais lasser le palais avec des sucres exagérés. Ça reste une bière dessert et donc un ­produit qu’on ne boit pas pour se rafraîchir.

Dark Helmüt
Photo courtoisie

Brasserie Beau’s, à Vankleek Hill, Ontario

Le nez: Pain grillé et herbes

En bouche: Douce et rôtie

Pourquoi c’est bon: Une belle lager foncée tout en céréales torréfiées, ample et agréable à boire comme un café infusé à froid. Avec une ­référence à Star Wars sur l’étiquette, pour le geek qui sommeille en vous.

Grivoise de Noël
Photo courtoisie

Le Trou du Diable, à Shawinigan

Le nez: Petits fruits et canne de Noël

En bouche: Délicatement caramélisée et épicée

Pourquoi c’est bon: Un autre beau portrait d’un Noël épicé, cette bière d’inspiration belge démontre un ­judicieux équilibre ­entre céréales, épices et caractère ­fermentaire.

Le saviez-vous ?

Dans chaque culture brassicole traditionnelle, que ce soit ­l’Angleterre, l’Allemagne, la ­Belgique ou la République tchèque, la bière de Noël est plus riche en sucres résiduels et/ou en alcool.



► David Lévesque Gendron et Martin ­Thibault sont les auteurs des ­Saveurs gastronomiques de la bière (Druide, 2013), sacré meilleur livre sur la bière aux Gourmand Awards, gagnant du premier prix littéraire Mondial de la Bière, ­gagnant d’une médaille d’or au concours des livres culinaires ­canadiens de Taste Canada et finaliste pour le prix Marcel Couture.