/weekend
Navigation

Meryl Streep en 8 rôles

Coup d'oeil sur cet article

Les Golden Globes souligneront la carrière impressionnante de Meryl Streep le mois prochain en lui remettant­­ le Cecil B. DeMille Award. D’ici là, Le Journal vous propose huit films pour (re)découvrir cette grande actrice.

Voyage au bout de l’enfer

Photo courtoisie

(The Deer Hunter)

Difficile de revisiter la carrière de Meryl Streep sans passer par Voyage au bout de l’enfer. C’est au générique de ce grand classique qu’elle a reçu sa première nomination­­ aux Oscars, citée pour son rôle­­ de soutien aux côtés de Robert De Niro, John Cazale et Christopher Walken.

Kramer contre Kramer

Photo courtoisie

(Kramer vs. Kramer)

En 1980, Meryl Streep remportait son tout premier Oscar pour le film Kramer contre Kramer. Elle y prêtait ses traits à une femme qui lutte contre son mari pour obtenir la garde de leur fils.

Le Choix de Sophie

Photo courtoisie

(Sophie’s Choice)

En 1982, Meryl Streep livrait ce que plusieurs considèrent être sa plus grande performance dans Le Choix de Sophie. À l’écran, l’actrice devient une survivante d’un camp de concentration allemand qui se réfugie aux États-Unis. Mais même la distance ne réussit pas à l’éloigner des fantômes de son passé.

La Mort vous va si bien

Photo courtoisie

(Death Becomes Her)

Pour toute une génération, Meryl Streep demeurera à jamais Madeline Ashton, son personnage de starlette obsédée par la jeunesse dans La Mort vous va si bien. Dans cette comédie fantaisiste mettant également en vedette Bruce Willis et Goldie­­ Hawn, deux femmes découvrent le secret de l’immortalité, leur permettant de se chamailler encore plus longtemps pour l’amour d’un même homme.

Le Diable s’habille en Prada

Photo courtoisie

(The Devil Wears Prada)

Il y a déjà 10 ans que Meryl Streep incarnait­­ (de manière sublime, avouons-le) le personnage de Miranda Priestly, éditrice tortionnaire d’un important magazine de mode. On se souviendra encore longtemps de cette adaptation cinématographique du roman à succès de Lauren Weisberger, en grande partie grâce au travail de l’actrice.

Mamma Mia!

Photo courtoisie

Les belles années du disco ont repris vie sur grand écran en 2008 dans Mamma Mia!, l’adaptation de la comédie musicale à succès. Meryl Streep y poussait la chansonnette sur les plus grands succès du groupe suédois Abba, offrant un de ses rôles les plus attachants. Une escapade soleil cinématographique parfaite pour fuir le froid et la neige.

Le temps d’un été

Photo courtoisie

(august: Osage County)

L’actrice nous révélait un côté beaucoup plus sombre de son registre il y a trois ans avec Le temps d’un été. Meryl Streep y était tout simplement bouleversante dans le rôle d’une mère de famille amère, aigrie et dépendante de médicaments qui doit composer avec le suicide de son mari.

Into the Woods

Photo courtoisie

Véritable caméléon, Meryl Streep s’est métamorphosée en sorcière pour les besoins de Into the Woods, comédie musicale signée Rob Marshall. Un grand incontournable pour les habitués de Broadway.


Les Golden Globes seront remis le 8 janvier prochain.