/lifestyle/health
Navigation

La «maladie des rois» touche 2 % des adultes

Painful and inflamed foot around the big toe area.
Lovrencg - Fotolia

Coup d'oeil sur cet article

La goutte est une forme d’arthrite inflammatoire qui peut affecter une ou plusieurs articulations. On l’appelait la maladie des rois parce que les repas très copieux et la consommation abusive d'alcool étaient des «privilèges» réservés aux personnes riches.

Aujourd'hui, cette maladie est très fréquente dans les pays industrialisés et touche près de 2 % des adultes (10 hommes pour une femme). Elle est plus souvent diagnostiquée chez les hommes après l’âge de 40 ans et chez les femmes après la ménopause.

L’acide urique est un déchet que le métabolisme du corps produit normalement et qui est éliminé par les reins. Si le taux d’acide urique est trop élevé (Hyperuricémie), les reins réussissent moins bien leur travail et ce surplus se dépose graduellement dans l’organisme sous forme de cristaux, entre autres dans les articulations, déclenchant d’importantes réactions inflammatoires.

La goutte se caractérise par l'apparition de douleurs soudaines, intenses, pulsatiles, avec rougeur, chaleur et gonflement de la région touchée. Comble de tout, cette maladie se manifeste subitement, la nuit! Au coucher, vous vous sentez bien puis vous êtes réveillés par une douleur vive, le plus souvent au gros orteil: 75 % des cas sont au niveau de cette articulation. La douleur est si intense que même le poids de vos draps est intolérable.

L’importance de l’alimentation

On sait que l’alimentation est un élément important. Ainsi, une trop grande consommation d’aliments riches en protéines (abats, viandes blanches et rouges, fruits de mer, etc.) et l’abus d’alcool (bière, gin, whisky, vodka ou menthe) augmentent le risque de développer cette forme d’arthrite.

Les personnes souffrant de diabète, d’hypertension, d’un taux élevé de cholestérol et/ou de problèmes rénaux de même que les personnes sédentaires sont plus à risque. Certains médicaments peuvent aussi être en cause.

Sans traitement, une crise aiguë de goutte peut durer de 7 à 10 jours. Cependant, avec un traitement efficace et précoce, elle dure de 1 à 3 jours.

Le traitement débute habituellement avec des anti-inflammatoires pour soulager la douleur et diminuer l’inflammation. Par la suite, d’autres médicaments sont utilisés pour diminuer le taux d’acide urique et ainsi éviter ou diminuer la fréquence des crises, prévenant ainsi des dommages permanents aux articulations.

On rapporte que 78 % des personnes atteintes de la goutte présenteront une deuxième crise de goutte dans les deux années qui suivent la première crise.

Prévention

La prévention est un atout majeur dans le traitement de la goutte. Il est essentiel de maîtriser son poids et sa pression artérielle, de faire de l’activité physique régulièrement et de bien s'hydrater. Une alimentation saine s'avère très importante et peut réduire les crises au minimum.

Attention aux abus des Fêtes!

J’en profite pour vous souhaiter à vous tous chers lecteurs et lectrices, une magnifique période des Fêtes.

On se retrouve en janvier 2017!

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.