/news/currentevents
Navigation

Le combat d’un pro du wakeboard québécois paralysé

Le jeune homme ne peut plus bouger certains membres depuis sa chute survenue durant un entraînement

Coup d'oeil sur cet article

Tout juste rapatrié au Québec à la suite d’un grave accident en Floride, un jeune professionnel de wakeboard entame un long combat dans l’espoir de remarcher et de remettre les pieds sur une planche.

Considéré comme l’un des meilleurs planchistes au monde, Benjamin Leclair réussissait depuis des années à vivre de sa passion, le wakeboard. Mais une mauvaise chute survenue lors d’un entraînement pourrait contrecarrer ses plans de carrière: depuis cette chute, le jeune homme de 23 ans est paralysé.

«On veut lui donner tous les moyens possibles pour qu’il puisse continuer sa passion. Benjamin souhaite être de retour sur une planche dans six mois. On ne rêve pas, on espère. On sait que la route pourrait être longue», a lancé son père Guy Leclair, député péquiste de Beauharnois.

Photo courtoisie road2recovery.com

Le 25 novembre dernier, «Ben» Leclair s’entraînait à Orlando, en Floride, où il passe plusieurs semaines par année. En effectuant un saut sur un obstacle, il a chuté et s’est brisé deux vertèbres du cou.

«Ce n’était rien d’extravagant, ce qu’il faisait, pour lui c’était un entraînement de routine», a expliqué M. Leclair, ajoutant que son fils a été transporté dans un hôpital d’Orlando en hélicoptère.

«Quand j’ai appris ça, j’ai compris que c’était plus sérieux qu’une lèvre fendue ou une dent cassée sur un rail», a-t-il dit.

Le soir même, M. Leclair a sauté dans un avion pour se rendre au chevet de son fils. La sœur de Benjamin, qui travaille comme avocate à Hong Kong, a également effectué le long voyage jusqu’en Floride.

Benjamin Leclair, lors d’une compétition dans l’Ouest cana­dien en juillet dernier.
Photo courtoisie road2recovery.com
Benjamin Leclair, lors d’une compétition dans l’Ouest cana­dien en juillet dernier.

« Un champion »

Benjamin a ensuite subi deux opérations, dont une qui était très risquée. La semaine dernière, il a été transféré en avion-ambulance à l’Hôpital du Sacré-Cœur de Montréal. Depuis, son état s’est grandement amélioré, selon son père. Mais, la situation reste inquiétante: le sportif est capable de bouger son bras droit, mais pas le gauche. Le bas de son corps est inerte. Il est sorti des soins intensifs mercredi.

«Malgré tout, il va bien, son moral est excellent. C’est un vrai champion, cet enfant-là. Son attitude montre toute la force mentale nécessaire pour qu’il soit devenu l’un des meilleurs au monde en wakeboard», a dit son père.

D’ailleurs, l’amour des sensations fortes semble être de famille, chez les Leclair.

«Ma fille, c’est une kamikaze comme son frère, elle escalade des roches et aime se “pitcher” dans les airs de haut pour mettre son père sur les nerfs. Rien pour me faire bien dormir», a dit M. Leclair en riant.

 

Fonds récoltés de l’Amérique à l’Asie

 

Les pros du wakeboard de partout dans le monde se mobilisent pour venir en aide à Benjamin Leclair, paralysé depuis une chute en Floride.

«Dans le monde des sports extrê­mes, il n’y a pas de demi-mesure. C’est comme ça, dans leur sport, mais aussi dans l’organisation des collectes de fonds pour mon fils. À date, c’est ça qui m’impressionne le plus», a dit le père de Benjamin, Guy Leclair.

La Fondation Road2Recovery, qui vient en aide aux professionnels de sports extrêmes blessés, a mis sur pied une campagne de financement pour Benjamin et sa famille. Mais le père du sportif entend assumer le coût des frais engendrés depuis son accident afin que l’argent récolté serve à la rééducation de son fils.

«C’est vraiment apprécié, on veut lui donner toutes les chances. Notre but serait que d’ici trois ou quatre mois, Benjamin soit transféré dans un centre de rééducation d’Atlanta spécialisé dans les blessures à la moelle épinière», a dit M. Leclair.

Le planchiste a 
participé à de nombreuses compétitions partout dans le monde.
Photo courtoisie road2recovery.com
Le planchiste a participé à de nombreuses compétitions partout dans le monde.

Tous les grands noms

Déjà, plus de 15 000 $ ont été amassés, notamment lors d’un événement à Orlando la semaine dernière. Le planchiste avait d’ailleurs demandé à son père de le représenter. «Je suis allé à la collecte de fonds organisée dans une pizzéria où tous les grands noms du wakeboard se trouvaient», a-t-il dit.

Et cette fin de semaine, un ami de Benjamin — Parks Bonifay, une superstar du wakeboard — organise également un tournoi de golf en Floride pour amasser de l’argent. La cause du sportif voyage hors du continent puisqu’une collecte de fonds est aussi prévue en Asie, où habite un autre ami planchiste.

«C’est vraiment devenu international. Benjamin a participé à des compétitions un peu partout dans le monde. Lorsqu’on parle de Ben Leclair en Europe ou aux États-Unis, il est presque plus connu qu’ici au Québec», a ajouté son père.

Le pro du wakeboard s’est fait connaître à force de monter sur de nombreux podiums.

«Au début, j’ai pensé que c’était un beau trip qu’il vivait, mais ça ne s’est pas arrêté là. Il s’est retrouvé parmi les meilleurs au monde», a dit M. Leclair.


♦ Il est possible de faire un don pour Benjamin Leclair sur le site web de Road2Recovery.com