/entertainment/shows
Navigation

Samajam bat un record en Chine

La compagnie a vendu 50 000 billets pour sa nouvelle création

Samajam
Photo courtoisie Samajam Samajam, une compagnie québécoise spécialisée dans les événements musicaux participatifs, a remporté du succès en Chine, cette année, avec son spectacle jeunesse Samajam Kids Show.

Coup d'oeil sur cet article

Après le Cirque du Soleil, le Cirque Éloize et Cavalia, c’est au tour de Samajam de miser sur la Chine. Selon Louis Bellemare, son président fondateur, la compagnie québécoise aurait même battu le record du spectacle jeunesse à y avoir été le plus diffusé en 2016.

Depuis son arrivée au pays de Mao, en juillet, la compagnie qui se spécialise dans les expériences musicales participatives a vu s’écouler 50 000 billets pour les quelque 100 représentations de son spectacle Samajam Kids Show, créé spécialement pour le marché international.

«Il n’y a pas un autre spectacle jeunesse qui a été diffusé aussi souvent dans des salles différentes. Nous nous sommes produits dans 22 villes, a indiqué Louis Bellemare qui n’a toutefois pas obtenu de chiffres officiels de la part du gouvernement chinois. Tous les grands diffuseurs et spécialistes, là-bas, nous ont dit qu’ils n’avaient jamais vu ça.»

L’avenir

L’entrepreneur aura passé cinq années à se familiariser avec la culture des affaires chinoise avant de signer une entente avec un agent de la firme Grand Boat Entertainment.

«Nous avons commencé par présenter 20 spectacles. Ensuite, c’est devenu 40, puis 50 représentations, a raconté celui qui demeure le producteur de sa création. Nos salles affichent complet, en plus.»

Selon lui, les entreprises culturelles québécoises qui souhaitent élargir leurs horizons auraient intérêt à se tourner vers la Chine, où la demande en matière de «produits de divertissement» est en croissance constante.

«Le marché du divertissement y a été en hausse de 17 % par année depuis cinq ans. [...] Ils ont construit des salles partout, qui sont à la fine pointe, mais ils n’ont pas de contenu.»

Éducatif

L’un des principaux facteurs qui pourraient expliquer le succès remporté par le Samajam Kids Show, selon M. Bellemare, serait son côté éducatif.

«Nous leur apprenons l’anglais, mais aussi l’univers des rythmes. [...] On leur montre comment on joue dans différentes régions du monde», a-t-il précisé.

«Ce qui est fascinant, c’est que l’éducation est tellement une valeur prioritaire, là-bas, que l’enfant est au moins accompagné de deux parents lors de nos spectacles. Nous nous produisons donc majoritairement pour des adultes.»

Des discussions sont en cours pour la mise sur pied d’une nouvelle tournée en 2017.

► Plus de détails au samajam.com.